OGEFREM : Le nouveau DG William Kazumba Mayombo promet d’augmenter la productivité et d’assurer une gestion juste et équitable du Personnel

Après leur nomination par ordonnance présidentielle, le 03 septembre dernier, les nouveaux dirigeants de l’Office de Gestion du Frêt Multimodal (OGEFREM), à savoir William Kazumba Mayombo (DG) et Emmanuel Mayele Samba (DGA), sont entrés en fonction le samedi, 09 septembre 2022, à l’issue d’une cérémonie de remise et reprise, supervisée par le Représentant du Ministre de tutelle.

 

Dans son mot de circonstance, le DG entrant de l’OGEFREM a promis de travailler pour l’accroissement de la productivité et d’améliorer les conditions sociales des agents et cadres de cette entreprise publique, longtemps secouée par une interminable crise.
« (…) ensemble et par la qualité de notre travail, nous puissions accroître la productivité de l’OGEFREM, améliorer les conditions socio-économiques du personnel et faire compter notre Office parmi les meilleurs contributeurs en ressources dont le Gouvernement de la République a besoin pour matérialiser son plan d’action et reconstruire notre pays, qui en a besoin.
Dans le respect des textes, règlements de l’entreprise et de la convention collective, nous veillerons à une gestion du personnel juste et équitable, avec une attention particulière accordée à la maman de l’OGEFREM pour qu’elle puisse jouir, tout au long de sa carrière, des mêmes avantages et privilèges que les hommes, et cela sans discrimination.
Nous rassurons l’ensemble du personnel que nous serons à l’écoute de la représentation syndicale que nous considérons comme un partenaire sincère et privilégié pour mener à bien notre combat et parvenir à redresser la situation macro-sociétale de notre entreprise. Mais tout cela, dans le respect bien entendu de la Convention collective et des textes qui régissent l’OGEFREM que nous devons considérer tous comme un bébé fragile à ne pas sacrifier au profit de nos propres intérêts égoïstes », a indiqué William Kazumba Mayombo, qui a par ailleurs exprimé sa reconnaissance au Président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour les avoir élevé en dignité.

Pour sa part, le Directeur Général intérimaire sortant, Philippe Kiyimpu, a tenu à exhorter les travailleurs de l’Office de Gestion du Frêt Multimodal à accompagner le nouveau staff afin de réussir son mandat.

Et le Représentant du Ministre de Transports, Voies de Communication et Désenclavement a invité le staff dirigeant et l’ensemble du personnel de regarder tous de l’avant, en tournant définitivement les pages sales du passé.
« Par son ordonnance, le Président de la République vient de mettre fin à un régime d’intérimaires et il vous a fait confiance, avec votre Directeur Général Adjoint. Et l’État congolais attend beaucoup de vous.
Et le ministre des Transports, en vous recevant, hier dans son cabinet, avait émis le vœu de voir les agents et cadres de l’OGEFREM vous accompagner. Tous derrière vous pour que vous puissiez résoudre tous ces défis que représente l’OGEFREM aujourd’hui. En fait, à la tutelle, au niveau du ministère, nous n’allons pas nous attarder dans les discours. Nous allons vous accompagner, le ministre vous l’a garanti. Nous allons faire en sorte que, aujourd’hui, qu’on ne puisse plus regarder derrière et qu’avec l’OGEFREM, on regarde plutôt devant. On crée une nouvelle ambiance, on tourne les pages sales que nous avons connu dans cet Office et qu’on se mette au travail.
Ainsi je me fais le devoir de vous installer aujourd’hui au nom de son Excellence Monsieur le ministre qui vous suit de très près, empêché malheureusement, il aurait bien voulu le faire personnellement. Et je vous souhaite plein succès ».

Il faut rappeler que l’Office de Gestion du Frêt Multimodal à connu des longs moments de turbulences depuis plusieurs mois. En l’espace d’une année, six Directeurs intérimaires ont été nommés à l’OGEFREM sur fond des tensions sociales. Le nouveau staff dirigeant a donc la responsabilité de restaurer définitivement la paix sociale et la stabilité au sein de cet établissement public.

Michaël Bakemba