MLC: Le Bembiste René Bonganga recadre les détracteurs de Jean-Pierre Bemba

Pendant que l’ancien Vice-Président de la RDC, Jean-Pierre Bemba Gombo, était en tournée dans le Grand-Equateur, une campagne de presse a été menée à travers notamment les réseaux et dans laquelle ses auteurs attribuaient au Chairman du MLC « des propos incitant à la haine » contre une certaine communauté linguistique.

Pour René Bonganga, Président de la structure d’appui au MLC, Les Bembistes, cette campagne de diabolisation et de calomnie contre Jean-Pierre Bemba Gombo est l’œuvre de certains acteurs politiques, originaires de l’Espace Grand-Equateur, qui ont vu d’un mauvais oeil l’accueil chaleureux, populaire et délirant réservé à ce dernier par la population, lors de son dernier périple, notamment à Bumba, à Basankusu, à Boende, à Mbandaka et à Bikoro.

 

« C’est certainement le succès récolté par Jean-Pierre Bemba lors de son dernier périple dans le Grand-Equateur qui a bouleversé les calculs de ses détracteurs, qui faisaient croire à l’opinion que Bemba était vomi par les équatoriens et que son leadership sur le Grand-Equateur appartenait au passé. Cette dernière tournée vient donc de démontrer le contraire et de confirmer son ancrage et son leadership dans cette partie de la République Démocratique du Congo. Leur mensonge vient donc d’être rattrapé par la vérité de terrain.

Ce sont les mêmes personnes, que Kabila utilisait à coup d’argent pour diaboliser le Président Jean-Pierre Bemba et tenter de l’enterrer politiquement, qui semblent avoir repris du service, malgré leur cuisant échec dans le passé. Et ces politiciens sont venus à l’Union Sacrée avec la même mission en espérant que le Président Félix Tshisekedi leur donnerait des moyens pour neutraliser politiquement l’ancien Vice-président de la République. Cela en oubliant que l’actuel Chef de l’État est l’antithèse de son prédécesseur et ne peut jamais souscrire à une telle démarche machiavélique », a-t-il martelé.

 

Et ce haut cadre du MLC promet de dénoncer et de citer publiquement les noms de tous ceux qui, tapis dans l’ombre, commanditent cette campagne de calomnie contre son leader.

 

 » Et nous savons tous que ce sont des politiciens ressortissants du Grand-Equateur, transfuges du FCC et actuellement sociétaires de l’Union Sacrée, qui sont derrière cette campagne médiatique et de diabolisation contre le Chairman du MLC, Jean-Pierre Bemba Gombo. Et bien qu’étant actuellement membres de l’Union Sacrée, ces détracteurs de Bemba continuent de travailler pour le FCC de Joseph Kabila. Leur mission, c’est déstabiliser politiquement Bemba, espérant que leurs discours mensongers et divisionnistes distillés lors de leur descente dans le Grand-Equateur allaient convaincre les équatoriens.

Et lorsque Jean-Pierre Bemba amène aux équatoriens un message d’unité et de vérité, ils sont désemparés et ne savent plus à quels saints se vouer. D’où le recours aux mensonges et intoxications.

Dans les prochains jours, nous allons citer les noms de tous les commanditaires de cette campagne de calomnie et de diabolisation contre le Chairman du MLC », a-t-il prévenu.

 

Et le Président national de Bembistes de préciser que le Chairman du MLC, Jean-Pierre Bemba, a effectué sa tournée pour notamment vulgariser le programme du développement à la base des 145 territoires et non pas pour soulever certains congolais contre d’autres.

 

« Comment un simple rappel historique fait par l’ancien Vice-président de la République peut être considéré comme un appel à la haine contre une certaine communauté linguistique ? Qui parmi eux (certains sont membres du Gouvernement central) s’est donné la peine de descendre dans le Congo profond pour vulgariser le programme de développement à la base des 145 territoires, initié par le Chef de l’Etat, comme le fait Bemba ? Personne ne le fait. Eux, ils se battent pour devenir ministres ou pour être reconduits au Gouvernement, en cas de remaniement. Mais Jean-Pierre Bemba n’est pas dans ce combat-là de positionnement politique ou de conquête ou de conservation des postes ministériels ou autres. Il voit l’intérêt du Congo. Il s’est sacrifié pour le Congo. Contrairement à ce que ces mauvaises langues racontent , Jean-Pierre Bemba a prêché l’unité des filles et fils de l’Equateur, durant son dernier périple dans le Grand-Equateur. Les vidéos et les audios de ses adresses à la population existent et peuvent le démontrer noir sur blanc.

Jean-Pierre Bemba est un nationaliste qui se bat pour les intérêts du Congo. Je conseille aux détracteurs de Bemba de retourner chez Kabila pour faire de l’opposition avec leur véritable autorité morale plutôt que de rester dans l’Union Sacrée pour semer la zizanie et chercher à nuire à la personnalité de Bemba », a conclu René Bonganga, qui promet, en tant que Bembiste, de continuer à dénoncer publiquement tous ces tireurs des ficelles et autres commanditaires tapis dans l’ombre de cette campagne contre ce digne fils du pays, Jean-Pierre Bemba Gombo.

 

JRM