RDC : Le ministre d’État Guy LOANDO séduit les scientifiques sur la gouvernance rationnelle de l’État

« Dynamique sociale, défis de l’avenir et gouvernance rationnelle », tel est le thème qui était au centre d’une matinée scientifique organisée par le Centre polyvalent Mgr Tshibangu et la Chaire de Dynamique sociale de l’Université de Kinshasa, le 9 août 2022, dans la salle de conférences de la Paroisse Notre-Dame-de-Fatima.

Cette matinée scientifique, ayant réuni principalement des étudiants, a eu comme orateur le ministre d’État en charge de l’Aménagement du territoire, Me Guy Loando Mboyo, qui a axé son intervention sur « la navigation à vue et la gouvernance rationnelle ».

 

Pour éclairer la lanterne de l’assistance, Me Guy Loando Mboyo s’est servi de l’exemple du naufrage du paquebot Titanic qui relève d’une navigation à vue. Il a, dans un premier temps, défini quelques concepts tels que la gouvernance, la rationalité, le leadership, le développement et le management.

« Le développement, parce que tous ces concepts, tel que nous les avons alignés, doivent déboucher sur le bien-être social. Le développement, c’est ça le socle, le résultat de toute la démarche humaine. Que ce soit le travail qui est fait par les chercheurs à l’université mais ça doit avoir une conséquence dans la vie sociale. Même si on dit que les faits précèdent les droits mais c’est le développement qui est visé.

On définit donc la navigation à vue comme une technique de navigation qui consiste à estimer sa position sans aucun instrument à bord, en se servant essentiellement des repères extérieurs. Dans le cas pratique de Titanic, il s’agit ici de commandant qui au lieu d’écouter le son du moteur qui est un facteur interne, la réaction des gens qui étaient à bord, je suis convaincu qu’il était en train d’admirer la beauté de l’océan et donc il conduisait en se basant sur les facteurs extérieurs au lieu d’écouter la population », a expliqué le patron de l’aménagement du Territoire congolais.

 

II a, en outre démontré à l’assistance qu’il est possible de passer de la navigation à vue à la gouvernance rationnelle. Avec un leadership incarné par le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, le ministre de l’Aménagement du territoire croit que la RDC amorce son décollage.

 

« Enfin, pour finir tout ce que je dis ici pour éviter cette navigation à vue, pour éviter les cantonnements, pour rencontrer le vrai problème de la société, le vrai problème des congolaises, qui est le cheval de bataille nuit et jour du gouvernement, c’est le leadership qui suppose de l’humilité. Il faut s’assumer tel que Dieu vous a créé », a-t-il indiqué.

 

Dans son exposé, le ministre Guy Loando Mboyo estime que la République Démocratique du Congo quitte ainsi l’étape de la navigation à vue, qui relève de l’orgueil humain et des ambitions démesurées d’une seule personne, vers une gouvernance rationnelle. Cette dernière a pour objectif la rentabilité et pour finalité le résultat qui booste le développement. En toute modestie, le ministre d’État Guy Loando Mboyo souligne qu’avec l’avènement à la tête du pays de Félix Tshisekedi, comme Chef de l’Etat, une réelle lueur d’espoir se lève, non seulement sur le mode de gouvernance, mais également sur le type de leadership qu’il faut pour conduire le pays vers un développement intégral et durable, comme le démontre le Projet de développement à la base des 145 territoires.

 

En conclusion, le ministre d’État en charge de l’aménagement du Territoire a souligné que la gouvernance rationnelle a pour objectif la rentabilité et pour finalité les résultats qui concourent à créer un univers de paix pour booster le développement du pays.

 

Michaël Bakemba