Kasaï central : Plus de 35 cas de violences physiques dûs aux conflits coutumiers signalés à Demba

Des conflits coutumiers et communautaires sont à la base de 35 cas de violences physiques recensés dans le territoire de Demba, dans la province du Kasaï central, pour les seuls mois d’Avril et de mai en cours.

 

L’information a été confirmée par le point Focal de la Ligue de la Zone Afrique pour la Défense de Droits des Enfants et Elèves ( LIZADEEL).

 

D’après Marcel Masanka, la plupart de tensions sont causées par des disputes fonciers et champêtres.

Le territoire de Demba, situé à 60 kilomètres de la ville de Kananga, chef-lieu du Kasaï central traverse un moment difficile dépuis le début du mois d’avril jusqu’à ce jour.

 

Plusieurs conflits dans cette contrée de la RDC ont perturbé les différents projets de la population. Plusieurs cas de blessures graves et des pertes en vies humaines sont enregistrées.

 

Il faut noter que tous ces conflits se déroulent à la barbe du gouvernement congolais depuis le mois d’Avril 2022, alors que plusieurs villages et familles vivent dans la mésentente.

 

Cette situation risque d’envenimer dans les prochains jours les relations entre plusieurs communautés de Demba.

 

Marcel Masanka, Point focal de la Nouvelle Société Civile dépuis le territoire de Demba, a sollicité l’implication du gouvernement congolais, appelé à envoyer les experts en décentralisation pour la pacification la et réconciliation des différentes communautés.

 

Erick Djouma Mulumba