Affaires foncières : Papy Kamalandua, propriétaire de l’hôtel Phénix, victime de la mafia organisée par Madame le Conservateur ai de Barumbu

Un scandale vient de s’éclater dans la Circonscription des affaires foncières de Kinshasa Barumbu, où madame le Conservateur ai   Nicole Muntonkole a décidé dans sa correspondance du 14 mai 2022 de rappeler les certificats d’enregistrement détenus par Monsieur Papy Kamalandua. Et pourtant ces certificats ont été etablis sur base d’une décision judiciaire en vertus d’un jugement RC: 107.215/RCA 29.887/RH:52.742 relatif au morcellement de l’immeuble numéro 4251 du plan cadastral de la commune de Barumbu passé devant Madame Nyembo Fatuma, notaire résident à Kinshas

C’est ce que dénonce Papy Kamalandua, dans un entretien accordé à nos reporters

 

« Je suis  le propriétaire de la parcelle numéro 4251/D ex-hôtel Phenix. Alors que l’administration foncière est en grève, je suis surpris aujourd’hui le 18 mai 2022, de recevoir une notification d’une correspondance par voie judiciaire, datée du samedi 14 mai, avec comme objet le rappel de mes 3 certificats d’enregistrement par Madame le conservateur intérimaire des titres fonciers de  Barumbu, Nicole Muntonkole Kaboba, pour le motif que j’aurais induit le conservateur en erreur, parce qu’il y a un dossier judiciaire 120-733. Et pourtant, mes certificats avaient été établis sur base d’une décision de justice qui était coulée en force de la chose jugée. Je ne sais pas de quoi elle fait allusion, en citant les noms de certaines personnes

Je rappelle que la dernière fois que j’étais dans son bureau, elle m’avait demandé de l’argent

Pendant qu’elle m’a instruit de ne plus venir dans son bureau, mes adversaires, eux, faisait des vas et viens dans son bureau. Et je sais ce qu’elle a manigancé avec eux. Mais la justice existe dans ce pays, on verra bien », a-t-il dénoncé

 

Et Papy Kamalandua Youmbi de martele

« Je reproche à Madame le conservateur Nicole Muntonkole le fait d’avoir refuser de répondre aux réquisitions envoyées par le parquet près le tribunal de paix de la Gombe et de l’auditorat supérieur de la Gombe

Et un mois après, dès qu’on lui a envoyé une assignation, c’est ainsi qu’elle va réagir en disant que l’administration foncière était induit en erreur et c’est subitement qu’elle va écrire cette lettre pour rappeler mes certificats d’enregistrement. Je rappelle que ces certificats ont été établis sur base d’une décision judiciaire qui a même été déjà exécutée. Et lorsque vous passez devant l’immeuble, vous trouverez même le numéro de cette exécution. Et par parallèlisme de forme, c’est également par une décision de justice contraire au jugement précédent que lesdits certificats peuvent être retirés. Car ce n’est par un acte de vente ou par un arrangement que ces certificats ont été établis », a-t-il souligné

 

Il sied de signaler que, selon des sources proches du dossier, madame le conservateur de Barumbu aurait perçu une enveloppe de 50.000 dollars américains pour décider du rappel et de l’annulation des certificats d’enregistrement de Monsieur Papy Kamalandua Youmb

 

Et face à cette mafia organisée dans le domaine foncier, Papy Kamalandua en appelle au ministre des affaires foncières d’interpeller et de sanctionner ce genre de comportement, comme il avait suspendu certains conservateurs des titres fonciers véreux, cela pour ces mêmes pratiques mafieuses.

 

Dossier à suivre…

La rédaction.