Cape Town : La délégation du Lualaba fait scandale à la rencontre d’affaires mining INDABA

Le vice-Gouverneur de la province du Lualaba confond-t elle le Gouvernement provincial à un club d’amis ou à un bien familial ? Cette question mérite d’être posée au regard de la vague d’indignation suscitée par la présente de nombreux membres de famille, amis et proches parents de Fify Masuka, qui font partie de la délégation provinciale, ayant fait le déplacement en Afrique du Sud, pour prendre part à la conférence internationale Mining Indaba.

 

Comment le vice-Gouverneur de la province du Lualaba peut-elle se permettre une telle gaffe en signant un ordre de mission où l’on retrouve facilement quatre membres de sa propre famille biologique, quatre députés provinciaux de sa propre tribu et certains députés provinciaux qui l’accompagnent partout depuis 16 mois. C’est comme si l’Assemblée provinciale du lualaba ne compte que ces mêmes députés.

 

Notons que ces agissements sont à la base de sérieuses frustrations au sein de l’Assemblée provinciale du lualaba où certains députés provinciaux commencent à s’en prendre auprès de leurs collègues et des journalistes. En effet, il y a un sérieux problème dans cette façon de sélectionner les députés provinciaux du Lualaba devant accompagner madame le vice-Gouverneur dans ses déplacements.

 

En examinant à fond cet ordre de mission signé par Madame le vice-Gouverneur, l’on peut constater facilement que la sélection des membres qui l’ont accompagné en Afrique du Sud intrigue et enerve les bonnes consciences.

 

1. Aspect familial:

– Fifi masuka saini

Mère

– Jeffrey masuka

Fils

– Kevin masuka

Fils

– Joe Saini Neveux

 

2. Aspect tribal

– Honorable Philippe Kaumba mayonde

Frère de tribu

– Honorable kaseya Tshingambo,

Frère de tribu

– Le Directeur de Cabinet, John Tonka, Frère de tribu

 

3. Aspect club d’amis

Chaque fois que le vice-Gouverneur est en déplacement pour le compte de la province et dans les affaires sérieuses qui engagent les filles et fils du lualaba, ce sont les mêmes députés provinciaux voyagent avec elle.

Est-ce que l’Assemblée provinciale du Lualaba ne compte que ces Honorables députés ?

Quels sont les critères qui permettent à Madame Fifi Masuka de choisir ces quatre députés provinciaux à chaque déplacement en dehors du Lualaba ?

 

Il s’agit de députés provinciaux ci-après :

– Jea-Marie Kaseya Tshingambo,

 

– Philippe Kaumba Mayonde

 

– Roy Kaumba

 

– Joe Saini

 

– Gaston mushid.

 

Quels sont les critères de sélection de ces gens au détriment d’autres députés provinciaux au sein de l’ hémicycle du Lualaba ?

 

Voilà ce qui est à la base des frustrations au sein de l’Assemblée provinciale et au Gouvernement provincial.

 

Le Gouvernorat n’est pas une épicerie familiale, un club d’amis ou une association socioculturelle.

Un ordre de mission qui comporte tous ces aspects mérite une attention très particulière du Chef de l’État, du Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et du Secrétaire Général de l’UDPS.

 

L’anarchie totale qui prend des proportions très inquiétante à la tête du Lualaba mérite d’être stoppée.

Ce sont des gaffes, des dérives inacceptables.

Il appartient donc au Chef de l’État, garant du bon fonctionnement des institutions de mettre fin à ce désordre, qui risque de ternir l’image de son régime. Car, le vice-Gouverneur du Lualaba joue la mauvaise carte pour l’électorat de Félix-Antoine Tshisekedi dans cette province du Grand-Katanga.

Il est temps que le Chef de l’État lève la voix pour dire arrêter cette dérive.

La province du Lualaba ne mérite pas ce genre des dirigeants.

Les filles et fils du Lualaba ne veulent plus de Fifi Masuka à la tête de leur province.

C’est ça la vérité.

Il se passe des choses graves qui ternissent l’image du Chef de l’État et de l’Union Sacrée dans cette province.

 

À cause du vice-Gouverneur Fifi Masuka, les filles et fils du Lualaba prennent de plus en plus de distance vis – à – vis de Félix Tshisekedi et l’Union Sacrée.

Ces genres des pratiques à la tête de cette province discréditent sérieusement le Président de la République et son procheentourage.

À suivre…

 

Israël zito Tetela le Grand Avertisseur