Kongo Central : Adepte de la paix et de l’unité, Christophe Kisolokele appelle au calme dans la province

Le premier round de l’élection du gouverneur dans la province du Kongo Central a donné son verdict le vendredi 06 mai 2022.

Sur 22 candidat ayant pris part à cette joute électorale, personne n’a pu obtenir la majorité absolue.

Au vu de ce résultat, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), a décidé, conformément à la loi et au règlement d’ordre intérieur de l’Assemblée provinciale, d’organiser un second round pour départager les deux premiers candidats ayant obtenu plus de voix exprimées. Un deuxième tour est donc prévu le mercredi 11 mai 2022.

Lors du premier tour en effet, la chance n’a pas souri au candidat Christophe Kisolokele Tusimbana, alors qu’il a été très applaudi par les grands électeurs au moment de la présentation de son programme d’actions. Malgré la déception de nombreux Nekongo qui voudrait voir cet adepte de la paix et de l’unité occuper le poste de gouverneur de province, Christophe Kisolokele Tusimbana comprend la situation. Raison pour laquelle il a tout de suite, après l’annonce des résultats du scrutin, appelé la population au calme dans la province. Que tous ceux qui se sentent frustrés comprennent que le Kongo Central a beaucoup de problèmes et donc, il n’est pas question d’en rajouter.

Tout le monde doit faire la fierté de Papa Simon Kimbangu qui nous a donné la non violence ,avait également des vertus et valeurs intrinsèques

En ce qui le concerne particulièrement, il ne considère pas ce verdict comme un échec, mais plutôt le début d’un nouveau parcours vers la recherche des solutions aux problèmes de la population, le déclenchement d’un autre processus.

 

Décris Tshibinda