Kasaï Oriental: Un notable exhorte les députés provinciaux à dire non au diktat et à élire un Gouverneur serviteur du peuple

C’est le vendredi 06 mai 2022 que la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) va organiser l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs dans certaines provinces de la République Démocratique du Congo. Parmi ces provinces, il y a le Kasaï Oriental où huit candidats sont en lice pour remplacer l’ancien Gouverneur Maweja. Et à quelques heures de ce scrutin, un notable est-kasaien a, sous le sceau de l’anonymat, adressé un message interpelateur aux députés provinciaux du Kasaï Oriental, les exhortant de porter leur choix sur un candidat gouverneur digne de ce nom et qui aura comme préoccupation majeure la prise en compte de l’intérêt général du peuple et les a par ailleurs invité à rejeter un quelconque mot d’ordre leur imposant un candidat choisi à partir de la capitale.

Nous vous proposons l’intégralité de cette véritable lettre ouverte de ce notable kasaien aux grands électeurs du Kasaï Oriental.

 

Honorables députés, chers compatriotes.

Le Kasaï oriental, notre province se prépare à avoir ses dirigeants dans 24heures . Nous lançons ce message à vous chers honorables, car l’avenir de cette province est entre vos mains. Nous ne voulons plus revivre le même scénario. Nous ne voulons plus que vous nous dites que c’était un choix qui vous a été imposé. Agissez en toute liberté d’esprit , donnez-nous quelqu’un qu’il nous faut et qui répondra aux aspirations de nous peuple que vous représentez.

S’il vous plaît, n’enfoncez plus notre Kasaï qui, déjà se meurt.

Nous avions décrié lors des tractations pour la déchéance de Jean Maweja, des diktats. Notre mémoire est encore fraîche des évènements qui avaient conduits à la chute du Président honoraire de l’Assemblée provinciale, vous êtes sans ignorer cela. Nous avions décrié ensemble avec vous les diktats, les impositions et les manœuvres politiciennes.

 

Honorables députés et chers compatriotes, nous osons croire en vous et espérons que vous allez agir avec conscience et en toute maturité. Les gens venus de Kinshasa pour vous imposer un choix vivent aisément ; ils ne se sont jamais mobilisés ainsi lorsqu’il s’agit de l’intérêt de notre province, de notre développement et de notre avancement. Ils reconnaissent votre importance que quand leurs intérêts sont en jeu.

 

Honorables députés et chers compatriotes, vous êtes conscients que vous êtes représentants du peuple et non représentants d’un groupe d’individus ou d’un parti politique. Pour ce faire, vous devez agir en toute conséquence, car cette décision que vous aurez à prendre dans 24heures décidera de votre avenir politique, car le peuple que vous représentez vous observe.

 

Honorables députés et chers compatriotes, la vie et la mort de cette province sont entre vos mains. seriez-vous complaisants ou conscients ? Allez-vous céder aux diktats, au impositions ? Alors que vous êtes suffisamment responsables ?

JRM