RDC : Le nouveau recueil de Donatien Mbudi décourage aux Congolais le rêve de migration pour l’Occident

Le second secrétaire de la nonciature apostolique en RDC, l’abbé Nicola Di Ponzio a porté sur les fonts  baptismaux, samedi au centre  Wallonie Bruxelles(CWB), dans la commune de Gombe, le recueil des nouvelles « les rêves d’ici, souffrances sans merci », écrit par le philosophe Donatien Mbudi Pate, décourageant les Congolais à nourrir les rêves de migration  vers les pays de l’Occident.

D’après  son auteur, cette œuvre littéraire de 119 pages, éditée aux éditions « Colline inspirée », porte  sur cinq chapitres  contenant  cinq  contes axés chacun sur une série des rêves qui guettent  bon nombre de Congolais.

Par ailleurs, il leur recommande de s’investir pour rendre viable et épanouissant leur propre milieu et surtout de le transformer pour qu’il leur donne ce qu’ils pensent trouver ailleurs.

Dans  la première histoire, intitulée «  rêve exploité », l’auteur retrace l’histoire d’une jeune fille Sandra qui a passé toute sa jeunesse en se faisant des illusions  de voyager en Europe, avec une pensée dans sa tête, un mari « Mikiliste », allusion  faite à un homme qui viendrait de l’Europe l’épouser,  afin de l’amener vivre ensemble  aux pays des blancs.
le rêve de la jeune fille se clôturé dans un désespoir de cause.

Ainsi, Donatien Mbudi interpelle le public, à ne pas s’éloigner des réalités  de la vie qui renferment, selon lui, le bonheur  de l’humanité.
Il recommande par à l’humanité de faire face à l’observation directe de ce qui se passe autour de soi, afin de travailler avec précision et exactitude pour avoir ce dont-on compte chercher ailleurs.

Pour l’abbé Christian Ngazain recteur du séminaire Jean 23 et encadreur de l’auteur, il est question de pousser la génération montante d’agir, afin que chacun puisse prendre conscience de ses potentialités et de son apport dans le monde.
Agé d’une vingtaine d’années, Donatien Mbudi est un  jeune congolais, actuellement étudiant finaliste de graduat en théologie, au grand séminaire Jean 23, dans la commune de Ngaliema.
Neneth fwamba