Équateur : A travers une mission d’enquête du Sénat, Guy Loando veut avoir la tête de Bobo Boloko

Le Gouverneur de l’Équateur, Bobo Boloko Bolumbu, est dans le collimateur de certains acteurs politiques originaires du Grand-Equateur. Et c’est Guy Loando Mboyo qui semble le plus impliqué dans cette conspiration contre le numéro un de l’Equateur. C’est ce que certains sénateurs dénoncent en accusant particulièrement le ministre de l’Aménagement du Territoire de recourir aux billets verts pour faire destituer le Gouverneur de l’Équateur, Bobo Boloko, afin de placer une personne de son obédience, à savoir le Secrétaire Général de son parti.

Pour réussir son plan, Guy Loando a obtenu le déploiement à Mbandaka, dès ce weekend, d’une mission parlementaire du Sénat sous prétexte d’enquêter sur « les incidents survenus à Mbandaka entre la communauté estudiantine et les agents de l’ordre, ayant occasionné mort d’homme ; la légalité de l’incarcération des députés et ministres provinciaux dans la prison de Mbandaka et les conditions de détention préventive des détenus en général, suite au décès de 09 prisonniers de Mbandaka », selon l’ordre de mission signé par le Président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo.

Selon nos sources, ces sénateurs, dont la plupart sont des transfuges du FCC, auraient perçu, chacun, une bagatelle somme de 30.000 USD afin de pondre un rapport mettant en cause le Gouverneur Bobo Boloko. Un Rapport qui permettrait à Guy Loando de placer sa personne de confiance à la tête de la province au cas où Bobo Boloko tombait.

 

Cette façon de faire de Loando énerve certains dans le Camp de l’Union Sacrée de la Nation, et particulièrement dans le parti de l’ancien Vice-président, Jean-Pierre Bemba, renseigne notre source.

« Nous sommes au courant des manigances de Guy Loando qui veut, à coup des millions, avoir le contrôle du Grand-Équateur, bastion du Mouvement de Libération du Congo. Et Guy Loando voit d’un mauvais oeil la franche collaboration entre le Gouverneur Bobo Boloko et la Présidente de l’Assemblée provinciale de l’Équateur, Madame Marie-Josée Molebo, qui est une élue du MLC.

 

Pour rappel, c’est Guy Loando qui avait mobilisé l’argent pour faire destitué le du Gouverneur du Nord-Ubangi. Et le voilà qui cherche à faire destituer celui de l’Equateur, avec les mêmes méthodes », a dénoncé un notable de l’Équateur.

 

Et d’ajouter :

« Cette entreprise qui est vouée à l’échec, vu le bon travail qu’abat sur terrain le Gouverneur Bobo Boloko (construction d’infrastructures routières, l’éclairage public et autres) et qui va permettre au Chef de l’État d’avoir un discours devant les équatoriens, lors de sa prochaine visite à Mbandaka. », a-t-il martelé.

 

Par ailleurs, beaucoup d’analystes se demandent si Guy Loando est vraiment membre de l’Union sacrée ou est-il une chauve-souris, ou encore une taupe venue dans la famille politique du Chef de l’État pour nuire aux intérêts des vrais alliés de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Steph Nkoly, CP