Sommet de Nairobi : « les groupes armés ont toujours abouti à des partages des grades et c’est parmi les choses qui ont fragilisé notre armée » (Patou Ngola)

Bonjour

Sommet de Nairobi : « les groupes armés ont toujours abouti à des partages des grades et c’est parmi les choses qui ont fragilisées notre armée » (Patou Ngola )

Par Héritier Lelo

Après avoir faire des propositions au Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo par ses collègues lors du sommet de Nairobi, dont l’une est d’ouvrir une consultation avec les groupes armés, pour mettre la paix à l’Est du pays, quelques autorités congolaises ont prouvé leurs mécontentements.

Dans une interview accordée à la rédaction de Larupturenews.cd, ce samedi 23 avril, un Membre de Ensemble Pour la République et Secrétaire général adjoint de la dynamique Katumbi Président, (DKP), Patou Ngola estime que les consultations avec les groupes armés ont toujours abouti à des partages des grades et c’est parmi les choses qui ont fragilisées notre armée.

D’après Patou Ngola, le problème dans tout ça c’est de faire de la FARDC une armée forte; c’est à dire que les militaires soient bien payés, bien équipés et mettre des personnes qu’il faut et non « des commerçants à la tête de l’armée ».