Sport : « Une année de Serge Konde à la tête du ministère de sport, c’est une désolation », estime le journaliste sportif Verdun Kengete

Une année déjà écroulée depuis que Serge Konde a pris le fauteuil du ministère de sport.

 

Le journaliste sportif Verdun Kengete, a été interrogé par notre rédaction pour dresser un bilan du ministre Serge Konde, présenté comme une nouvelle figure du changement pour le public sportif.

 

Dans son interview accordée à larupturenews, Verdun Kengete s’insurge sur l’ingérence du ministre au niveau des fédérations et l’appelle à démissionner.

 

« C’est une désolation pour le public sportif congolais qui attendait beaucoup de lui, qu’on nous a vanté comme étant une nouvelle figure du changement tant attendu qui ne s’est toujours pas présenté comme profil recherché » estime le journaliste sportif Verdun Kengete.

 

D’après ses analyses, Serge Nkonde incarne la même politique que son prédécesseur, le pasteur Amos Mbayo, qui usait du populisme de la culture de l’improvisation pour espérer à un miracle.

 

 » Il doit être élégant de démissionner, il n’a pas su être à la hauteur de ses attributions », a martelé Verdun Kengete.

 

Il sied de signaler que, à part l’ingérence dans des fédérations, il lui colle la part de responsabilité sur l’élimination de la République Démocratique du Congo en grande partie pour la coupe du monde Qatar 2022.

 

 » Le sport est la politique, directement opposer, donner les moyens et laisser alors aux organes rétifs de pouvoir faire leur travail  » a-t-il a exhorté.

 

Jeancy Makuenda