RDC : Joseph Kabila signe son retour en leader intemporel et dame les pions à Félix Tshisekedi

Le district de Tshangu a vibré sous un rythme inattendu ce vendredi 15 avril 2022. En effet, une foule spontanée de la population de l’Est de Kinshasa a réservé un accueil électrique et chaleureux à Joseph Kabila, président honoraire de la République Démocratique du Congo.

Contre toute attente, en déjouant même les différents sondages des ces derniers temps, qui place Félix Tshisekedi à la tête des leaders contemporains de la politique en RDC, le faisant poursuivre de Moïse Katumbi et Martin Fayulu, en négligeant certains leaders dont Joseph Kabila.

Qui pouvait croire, ce qui s’est produit à Tshangu? Ce coin de la capitale bastion de l’opposition dont Lamuka, qui tombe en un clin d’œil, sans le moindre effort des collaborateurs du président honoraire. En politique, ce geste dit beaucoup. Ça donne la matière à réfléchir.

Hier, Joseph Kabila a été l’enfant mal aimé par la même population de Tshangu, qui vers la fin de son mandat à essayé de lancer des cailloux dans son cortège. Aujourd’hui, 3 ans après, Tshangu réclame le retour de Joseph Kabila au pouvoir. Ce geste mérite une attention particulière.

Si c’était une manifestation préparée d’avance, on pourrait dire que les collaborateurs de Kabila ont acheté la conscience de la population, moyennant des billets de banque. Cependant, ce qui s’est passé c’était spontané, inattendu, inopiné et brusque.

Qu’est ce qui se cache derrière ce geste de Tshangu ? Pourquoi maintenant ? Qui a poussé la population à gibiler en faveur de JKK? Comment ce geste est-il interprété par les détenteurs du pouvoir ? Il y a – t-il des leçons à tirer ? Peut-on dire que le peuple réclame le retour de Joseph Kabila ? En tout cas, on a le droit de se poser toutes ces questions. Pendant ses 18 ans au pouvoir, aucune de fois, Joseph Kabila avait été réclamé avec pareil enthousiasme.

Ce geste ce passe à la veille des élections en RDC. Il vient simplement renforcer la pensée de ceux qui souhaitent revoir Kabila porter sa candidature à la présidence de la République.

C’est peut-être, à cause de la misère que la population de Tshangu a accepté de marcher de Kingasani jusqu’à N’sele, scandant des chansons en faveur de Joseph Kabila, en défiant même la garde Républicaine, postée à l’aéroport de Ndjili.

En toute sincérité, si c’était les élections ont été organisées ce vendredi, dans le district de Tshangu et que la liste se trouvait Félix Tshisekedi et Joseph Kabila, certainement, JKK gagnerait ces élections. Cependant, il y a des leçons à tirer à travers l’acte posé par la population de Tshangu.

Lens MUZAMA