RDC : La présidente de l’Assemblée provinciale de l’Equateur, Marie-Joseé Molebo invite les femmes d’accompagner la vision du Chef de l’État pour le développement local des 145 territoires

En marge du Séminaire d’information, de sensibilisation et d’appropriation du Programme de développement local de 145 de la Rdc, organisé à Kinshasa sous le haut patronage du Chef de l’État, à l’intention des députés provinciaux, nos reporters ont eu un entretien exclusif avec la Présidente de l’Assemblée provinciale de l’Equateur. Marie-Josée Molebo livre d’abord ses impressions sur la tenue de ces assises.

« Personnellement et sincèrement, pour moi, c’est une innovation. Parce que c’est la toute première fois que les députés provinciaux soient invités à Kinshasa pour participer à des grandes assises pareilles. C’est pourquoi, nous remercions le Président de la République, Son Excellence Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour avoir pris cette belle initiative, qui a renforcé les députés provinciaux.

Et nous avons trouvé que ce projet va servir les gestionnaires, c’est-à-dire les autorités locales au niveau des provinces, parce que le Président de la République, dans sa vision, veut voir se développer les 145 territoires à travers les 26 provinces de la Rdc.

Alors, pour qu’il y ait developpement de ces 145 territoires, le Chef de l’État a invité les dirigeants locaux à vivre en étroite collaboration, dans la paix, parce que lorsqu’il y a la paix, il y a stabilité, et lorsqu’il y a stabilité, il y a aussi développement. C’est ainsi que tous les députés provinciaux sont vraiment contents, parce que c’est le tout premier gouvernement qui a pensé aux élus provinciaux. C’est vraiment une belle initiative et nous pensons que, nous aussi, au niveau des provinces, nous allons accompagner la vision du Chef de l’État pour qu’il y ait véritablement le développement de 145 territoires », s’est-elle félicité.

 

Et concernant particulièrement la province de l’Equateur qui fait face à pas mal de difficultés, Marie-Josée Molebo pense que son développement passe notamment par une étroite collaboration entre le gouvernement provincial et l’organe délibérant.

« Il faut d’abord noter qu’il n’y a pas que la province de l’Equateur qui éprouvent des difficultés. Ce sont presque toutes les provinces de la Rdc qui ont des problèmes. Et ce sont les Hommes qui trouvent des solutions aux problèmes. Les institutions sont là pour les résoudre. L’Assemblée provinciale de l’Equateur va jouer son rôle de contrôler le travail de l’exécutif et l’exécutif aussi doit jouer son rôle. Donc, lorsqu’il y a collaboration entre ces deux institutions, moi, je pense que tout va bien se passer pour développer notre province. Bien sûr que les difficultés existent mais ce sont les Hommes qui vont donner solutions à toutes ces difficultés », a-t-elle indiqué.

 

Et la Présidente de l’Assemblée provinciale de l’Equateur pense que la base ne doit que se réjouir de l’initiative du Chef de l’État, parce que « des assises pareilles démontrent que nous avons un Président de la République qui s’occupe de sa population et qui fournit des efforts pour que sa population soit à l’aise, pour que les provinces de son pays émergent à travers sa vision de développement que nous soutenons et accompagnons »

Le mois de mars étant dédié à la gente féminine, Marie-Josee Molebo n’a pas manqué d’adresser un message particulier à la femme congolaise.

« J’invite toutes les femmes, particulièrement celles de l’Equateur, d’accompagner la vision de développement du Président de la République, qui a cette fois-ci porté son choix sur la province de l’Equateur pour abriter beaucoup d’activités organisées par le pouvoir central. Vous savez que le lancement du mois de la femme a été célébré avec faste à l’Equateur, avec la présence de quatre femmes ministres du gouvernement central ainsi qu’une Sénatrice. Voilà un des points positifs à mettre à l’actif du Premier citoyen de la Rdc.

Toujours concernant l’Equateur, le Président de la République, dans son discours à la dernière Conférence des gouverneurs à Kinshasa, avait promis que la 9ème Conférence des gouverneurs va se tenir à l’Equateur.

Donc, nous, à l’équateur, nous sommes fiers, la femme de l’équateur est également fière de lui.

Et J’ai particulièrement un message que les femmes de l’Equateur m’ont mandatées de transmettre à la Première Dame , à savoir, lorsque le Président de la République viendra à l’Equateur, qu’il soit accompagné aussi de la Première Dame, Maman Denise Nyakeru Tshisekedi.

Enfin, je demande à toutes les femmes du Congo d’accompagner le Chef de l’État, Son Excellence Monsieur Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui tient vraiment à l’émergence de la femme congolaise, parce que, même dans le gouvernement central, le nombre des femmes ministres a augmenté, c’est-a-dire qu’il tient compte de la femme et qu’il faut que la femme puisse également l’accompagner », a plaidé la première femme Présidente de l’Assemblée provinciale de l’Equateur.

 

JR MOKOLO