RDC : Félix Tshisekedi a regagné Kinshasa ce jeudi matin

Onze jours après son séjour privé entamé à Bruxelles au soir du dimanche 6 mars, le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo est rentré a Kinshasa ce jeudi 17 mars 2022, sous un temps pluvieux  et avec un protocole réduit  où la présence du  Président de l’Assemblée nationale Mboso Nkodia Mpuanga, le Président du Sénat Bahati Lukwebo et le Premier ministre Sama Lukonde a été remarquée au bas de l’avion.

Visiblement ému, le Président Félix Tshisekedi, sourire aux lèvres avec sa minerve au cou et plein de vitalité, a salué les autorités civiles et militaires venues l’accueillir.

Un séjour lié à un check-up médical où une hernie discale dans la région cervicale a été diagnostiquée et qu’il a bénéficié d’une prise en charge médicamenteuse et non chirurgicale.

Quelques militants des partis membres de l’union sacrée ont bravé la pluie pour venir accueillir le Chef de l’état, calicots et drapeaux en main avec des chants patriotiques et religieux.

Interrogés sur le sens de leurs présences à l’aéroport cet avant midi, tous ne jurent que par leur soutien indéfectible au Chef de l’État, l’espoir de tout un peuple et l’incarnation du progrès social en RDC, « ils implorent le Dieu tout puissant à manifester sa grâce et lui donner longue vie ».

Après un court rafraîchissement au Pavillon présidentiel et avoir pris un bain de foule,le cortège s’est mis en branle sûr le Boulevard Lumumba sous des ovations nourries des Kinois.

Arrivé au lieu de l’ incendie qui s’est déclaré au quartier Debonhomme dans la commune de Matete, le Président Tshisekedi s’est arrêté un instant pour s’enquérir de cet incident malheureux causé par des mauvaises conditions d’entreposage du carburant.

Au lendemain de son arrivée dans la capitale belge, une polémique, mieux, des supputations ont envahi les réseaux sociaux et certains medias, tantôt l’empoisonnement, tantôt l’intervention chirurgicale à coeur ouvert, pris pour mort, la manipulation a fait place à la vérité.

Le retour du couple présidentiel vient de mettre fin à toutes les spéculations autour de son état de santé.

La rédaction