Kasaï Central/Santé : Garantir la maternité sécurisée, le UNFPA organise une formation de sages femmes à Kananga

Par Érick Djouma Mulumba

Les fonds des Nations-Unies pour la population (UNFPA) en sa qualité de leader du système des Nations-Unies en matière de la santé et reproductive a initié une formation de pool 7 des sages-femmes, en préparation et la réponse en situation de crise humanitaire à Kananga.

Cette session de formation débutée le 04 Mars 2022 dans la province du Kasaï Central Ville de Kananga a pour objectif d’avoir les sages-femmes capable de prendre en charge les Femmes enceintes et les nouveaux nés et contribuer , à la réduction de la surmortalité maternelle dans les zones en crise.

Organisé sous l’appui financier du Canada afin de mettre fin à la crise humanitaire dans les provinces touchées par les conflits.
Et afin de permettre de promouvoir la santé maternelle en situation de crise.

Pour Madame Aline Mulunda, Conseillère Sages femmes à UNFPA c’est une formation qui capacité les Sages femmes a réagir dans les Zones humanitaires.

 » il a fallut les personnels qualifiés pour répondre en situation de crise humanitaire. nous savons tous que la Province du kasaï pour a été victime de plusieurs conflits. raison pour la quelle nous avons organisé cette formation afin que les Sages femmes qui seront formées puissent répondre au besoin de la population en santé de la reproduction.

L’en croire, le président provincial de l’association Congolaise des Sages femmes au Kasaï Central, trouve que l’objectif de la réduction de la mortalité maternelle sera atteint après la session de cette Formation.

Au total 30 participants venus des différentes structures sanitaires bénéficieront au cours de cette formation le renforcement de la capacité sur :

– la mise en œuvre du dispositif minimum d’urgence en santé sexuelle et reproductives en situation de crise.

– la prévention et la prise en charge intégré des survivants des violences sexuelles parmi les personnes déplacées internes et réfugiés.

– la réduction des décès maternelle…

– la réduction de la transmission de V.I.H et la prise ne charge des infections sexuellement spécialement chez les adolescents…….

A savoir la province du Kasaï Central a connue des crises humanitaires prolongées dont les plus récentes sont : – la révolte des miliciens kamuina nsapu.
– le retour des réfugies de l’Angola
– le conflit coutumiers dû au partage des limites entre le territoire de Ndemba au Kasaï Central et territoire de Mweka au Kasaï.

A noter que cette session de formation a débutée le 04 Mars et ira jusqu’à 09 mars 2022 à kananga dans la province du Kasaï Central.