RDC-Nécrologie : La députée nationale Charlotte Massiala inhumée ce vendredi à Kinshasa

L’honorable Charlotte Massiala Phoba, décédée le 9 février 2022, vient de finir sa course sur terre. Elle a été portée en terre ce vendredi 25 février après les adieux officiels de ses collègues de la représentation nationale.

Dans l’oraison funèbre, Christophe Mboso N’Kodia Pwanga, président de l’Assemblée nationale a salué la mémoire d’une collègue qui était pourtant l’incarnation d’un vrai leadership féminin, d’une combattante acharnée pour la démocratie sur laquelle notre pays pouvait compter.

La représentation nationale reconnaît son combat et son militantisme au sein de grandes organisations de promotion de la démocratie et des droits de la femme.

Le speaker de la Chambre basse du Parlement a puisé dans ses dernières ressources pour aller jusqu’au bout de son speech, tant l’émotion était grande parmi l’assistance.

 

« C’est avec émotion de souvenir que je prends la parole en hommage à notre ancienne collègue, honorable Massiala Phoba Charlotte qui nous a quitté le 9 février 2022. Tous ici auront souvenir de son combat et des moments passés ensemble à l’hémicycle. La disparition de notre collègue Massiala Phoba Charlotte vient d’allonger la liste d’illustres collègues que nous avons déjà perdus au cours de cette législature. C’est une mort de trop, surtout que la famille Massiala avait perdu en laps de temps, un autre membre de famille très cher.

Comme nous n’avons nullement le dernier mot sur la vie, encore une fois, la mort vient de briser la brillante carrière parlementaire d’une digne fille de notre pays.

Ne à Boma, le 28 mars 1961, l’honorable Massiala Charlotte était l’incarnation d’un vrai leadership féminin, d’une combattante acharnée pour la démocratie sur laquelle notre pays pouvait compter. Qui oubliera son combat au sein de grandes organisations comme le Cadre de concertation de la femme congolaise, la Ligue des femmes pour les élections et son militantisme exemplaire et avéré au sein de son parti qui il a valu un siège au sein de notre chambre. Face à la perte, devant le vide qu’elle nous laisse, mais aussi la grande reconnaissance et le respect qui nous habitent, je souhaite, au nom de la représentation nationale et du peuple congolais, toutes mes vives et sincères condoléances à sa famille biologique, sa famille politique et professionnelle.

Dieu a donné Dieu a repris. Que son nom soit glorifié!

Par ce mot, je voudrai dire combien nous partageons la douleur se sa perte tragique. Adieu chère honorable Massiala, tu as été un parlementaire exemplaire, digne combattante, une chevalière de la démocratie. Nous tous nous sommes fait pour mourir. Aujourd’hui, nous te pleurons, demain, ça sera le tour d’un autre. Retourne à la maison se ton père, source de toute vie. Que la terre se nos ancêtres vous soit douce et légère et que Dieu notre Seigneur vous reçoive dans son royaume! », a déclaré le patriarche Mboso en signe d’adieu à l’honorable Charlotte Massiala Phoba.