Élections de gouverneur et vice-gouverneur : à 1 mois du scrutin, la situation salariale des députés provinciaux non régularisée

Par Érick Djouma Mulumba

La sitiations salariale des députés provinciaux du Kasaï Central semblerait créer un mon mauvais choix pour la population.

Selon les sources concordantes, le gouverneur intérimaire du Kasaï Central aurait plus de 5 a 7 mois des arriérés des députés provinciaux du Kasaï Central. révélation faîtes par l’un député provincial lors de l’adoption du bugdet 2022 il ya plus de 15 jours.

Selon cet élu provincial, le gouvernement kabatusuila paye les députés avec l’absence de 8 à 9 mois. Un salaire moins de 1100$ américaine. 500$ est le salaire pour un député de la Province du Kasaï Central une honte grave Selon cet député.

Interrogé à ce sujet Joseph Nkashama, acteur politique dans la province du Kasaï Central, invite Mr kabatusuila, ministre de l’intérieur faisant l’intérim du gouverneur, de remettre les députés dans leur droits avant la tenue des élections pour aboutir un a un scrutin meilleur.

« ne pas payer les députés est une façon de violer leur droit reconnu dans la constitution. Mr kabatusuila doit payer les députés. Il ne va pas gérer la Province ainsi parce que il ne rend pas compte aux députés. c’est leur droit légitime d’être payés parce qu’ ils travaillent.’

 »La non régularisation de la situation salariale des députés provinciaux risque de briser la population du Kasaï Central. non payé aller aux élections ça entraîne la corruption parceque les députés n sont pas motivés », a dit Mr Nkashama Joseph.

Concernant la liste de candidats rendue Officielle par l’Union sacrée de la nation, Joseph trouve que l’union sacrée fait reculer les choses.

A noter que les élections sont prévues le 06 avril prochain.