Lodja : une prison à ciel ouvert ou un abattoir humain ? 3 assassins arrêtés après une nuit du sang

Le ciel était rouge à LODJA. Les grands secrets de la criminalité dévoilés contre toute attente alors que les noms des élus LUWUNDJI, OPETHA et Daniel OMALOSAMBO étaient injustement cités par certaines opinions. Enfin, Dieu dans sa grâce venait de faire tomber le voile et les vrais criminels et leurs commanditaires ont apparus en plein jour ! Le Mardi 15 Février 2022, 3 grands bandits dont, EMONGO, ETSHAKO WETSHAKO et PAMI sont tombés dans le filet des services de sécurité. Ils menaient la guerre contre nature sous le commandement de leur chef de fil le renommé AKOTO, actuellement en fuite mais recherché par la justice. Ces assassins étaient présentés par les forces de l’ordre au public pour que la justice fasse son travail.

 

A ce jour, il y a lieu d’affirmer que L’ABATTOIR HUMAIN DU SANKURU a pour auteur intellectuel le responsable de la CCU dans ses pratiques de terrorisme international.

 

En réaction, Jean Charles Okoto, Étant absent au pays, c’est dit satisfait d’apprendre l’arrestation de ces 3 criminels renommés qui ne cessent d’endeuiller le territoire de Lodja précisément dans le secteur de Mvunge et Nambelo. Les fils et filles de Lodja se sont retrouvés autour du VPM de l’intérieur pour déplorer la situation d’insécurité, les tueries à répétition et des attaques ciblées qui ont fait plus de 8 morts, des blessés graves et plusieurs maisons incendiées a-t-il fait savoir. C’est très grave, trop c’est trop, cette situation doit s’arrêter car la population du Sankuru et surtout le président de la République a besoin d’une paix durable pour réaliser sa promesse de développement de 145 territoires ajoute Jean Charles Okoto Lolakombe. À ce stade, nous demandons que les assassins et les auteurs intellectuels puissent répondre de leurs actes car depuis l’époque coloniale les secteurs de Mvunge et Nambelo ne se sont jamais versés du sang. À ces jours, nous sommes curieux de constater que cette situation veut s’entendre sur l’étendue du territoire a-t-il souligné.

 

Nous demandons à la justice de faire son travail en toute indépendance et

nous exigeons également le transfèrement de ces assassins à Kinshasa pour qu’on évite l’interférence politique surtout que le vrai commanditaire et fournisseur d’armes est connu. Je me permets à cet effet, à ma qualité d’élu National, de féliciter la police, l’ANR, et l’administration du territoire qui venaient de réaliser un rêve de la population de Lodja, base Électorale naturelle du chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui tient à la restauration de la paix sur l’ensemble du territoire national.

 

Gauthier Mascotte Edungu