Tentative de déstabilisation des institutions de la République : Les députés révolutionnaires de l’Union Sacrée sont vent debout

Dans une déclaration politique rendue publique ce jeudi, 10 février 2022 et lue par leur Coordonnateur, Justin Dédé Kodoro, les députés révolutionnaires de la famille politique du Chef de l’État se sont farouchement opposés à la tentative de déstabilisation des institutions de la République.

« La Coordination de députés nationaux révolutionnaires , patriotes, combattants de la liberté et de la justice, gardien du temple de l’Union Sacrée de la Nation, vision salvatrice initiée par Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a suivi avec intérêt l’actualité politique de l’heure et declare ce qui suit :
– Elle condamne avec la toute dernière énergie la tentative de déstabilisation des institutions de la République par les ennemis du peuple congolais et exhorte le Président de la République de prendre des mesures draconiennes pour décourager ceux qui s’évertueraient à une telle aventure ».
La Coordination des députés révolutionnaires rappelle à l’opinion tant nationale qu’internationale que « la seule voie acceptée par l’ensemble du peuple congolais pour accéder au pouvoir reste les élections. Toute autre pensée rétrograde et nostalgique visant à replonger notre pays dans l’incertitude devra être châtié par le peuple congolais, et cela conformément à l’article 64 de notre constitution ».

Enfin l’honorable Justin Dédé et ses collègues députés nationaux révolutionnaires s’engagent à « se ranger toujours derrière le Chef de l’État, Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour barrer la route aux ennemis de la République », déclarent sans ambiguïté dans cette tonitruante prise de position.

JR MOKOLO