Propos menaçants du Président rwandais sur la RDC : Le député national Gratien Iracan adresse une question écrite au Premier ministre Sama Lukonde

En marge de la cérémonie de prestation de serment des nouveaux ministres du Gouvernement rwandais, le mardi, 08 février 2022 à Kigali, le Président Paul Kagame a déclaré ce qui suit au sujet de la situation sécuritaire en Republique Democratique du Congo.

« Nous sommes attentifs à ce qui se passe en RDC. Il y a une connexion entre les FDLR et les ADF. Nous ferons tout notre possible pour régler ce problème. (…)quand ça dépasse les bornes, nous réglerons nous-mêmes le problème comme il faut sans demander la permission à qui que ce soit. (…) après 25 ans, notre ennemi est toujours présent en RDC ».

 

Des propos que le député national élu de l’Ituri, Gratien de Saint-Nicolas Iracan, dit avoir suivi avec la plus grande inquiétude. En effet, dans un communiqué rendu public ce mercredi, 09 février à Kinshasa, ce parlementaire dit « craindre une probable entrée non-autorisée des troupes rwandaises sur le sol congolais dans les prochains jours ».

 

Face à cette inquiétude, le député Gratien IRACAN a adressé ce même mercredi, via le Bureau de l’Assemblée Nationale, une question écrite au Premier Ministre de la RDC, Jean-Michel Sama Lukonde, conformément à l’article 138 de la Constitution. Cela pour que ce dernier éclaire la représentation nationale par rapport à l’état des lieux fait après adoption en séance plénière, le 29 septembre 2021, des résolutions et recommandations de la Commission Défense et Sécurité de la Chambre basse du Parlement, qui ont évoqué toutes les questions évoquées par le Président rwandais.

 

JRM