Élections 2023 : la DYPRO affûte déjà ses armes à un mois de sa sortie officielle

Le 15 mars 2022 marquera probablement le début d’une nouvelle ère dans la classe politique congolaise, gangrenée par les abus du pouvoir, le détournement à bande organisée et hiérarchisée, le clientélisme, la démagogie, le manque de sérieux dans la gestion de la cité, l’improvisation décisionnelle et tout ce qui est identifiable comme freins pour le décollage dans notre pays qui mérite pourtant mieux que ce qui est proposé depuis le départ de Mobutu.

 

La DYPRO ratisse large dans le silence en adoptant la politique de l’autruche avant la démonstration en terme de mobilisation pour sa sortie officielle le 15 mars prochain.

 

La DYPRO s’inscrit dans la logique du renouvellement de la classe politique lors des élections générales du 18 décembre 2023 conformément au respect de la constitution.

 

Rappelons que la Dynamique Progressiste Révolutionnaire comme force de l’opposition républicaine n’attend rien que les élections en 2023 pour asseoir sa crème politique dans la gouvernance du pays.

 

La rédaction