Évaluation du drame de Matadi Kibala: Le Coordonnateur de l’Asbl Génération Positive charge le VPM Aselo Okito et exige des poursuites

Dans sa réaction après le drame de ce Mercredi 02 février 2022 à Matadi kibala et aux mauvaises nouvelles qui proviennent chaque jour de l’Ituri, Beni et dans tout l’Est, le Coordonnateur du courant politique dénommé « Génération Positive » ( G+en sigle), Ben Shanal Kimoni a employé des mots durs pour déplorer la légèreté avec laquelle la cité est gérée à ce jour au niveau des entités territoriales de base.

 

Pour ce Coordonnateur de la G+, plusieurs collaborateurs du Chef de l’État ne l’aident pas à concrétiser la vision qu’il développe pour la RDC, la majorité dans leurs responsabilités se contente de tirer les gains et avantages que procurent le pouvoir en lieu et place de regarder dans la même direction que le Chef de l’État et ainsi l’accompagner à atteindre ses objectifs pour le bien du Congo.

C’est dans cet optique que Ben-Shanal KIMONI tacle les bourgmestres des communes, les maires des villes, les chefs des secteurs et autres, il se pose la question : « que font tous ces gens-là à la base pour représenter dignement le Chef de l’Etat dans leurs juridictions politico-administratives respectives? »

Car, selon Ben-Shanal, au regard de leurs actions, rien ne démontre qu’ils sont dans la vision politique du Chef de l’Etat. Ils se contentent des oripeaux du pouvoir sans se mettre sérieusement au service du peuple, ils travaillent toujours avec les réflexes de l’ancien régime qui ne s’intéressait pas à placer le peuple au centre de leurs actions politiques.

De ce fait, la Génération Positive au travers de son coordonnateur national pense qu’il est temps que le VPM de l’intérieur réaménage les Institutions à la base qui, d’ailleurs, souffrent de légitimité depuis 2006 par manque d’organisation des élections.

La Génération Positive exhorte le VPM de l’intérieur à remplacer urgemment, en attendant les élections municipales, urbaines et locales, ces bourgmestres nommés sur fond de clientélisme, népotisme, régionalisme par des personnes aptes et disposées à accompagner le Chef de l’Etat dans les efforts qu’il déploie pour obtenir un Congo digne, solidaire et prospère ; un rêve noble pour tout congolais digne de ce nom. La Génération Positive plaide pour que les personnalités qui seront désignées soient en majorité puisée dans la jeunesse montante qui meurt d’envie de participer à la concrétisation du Congo de nos rêves en partant de la base.

Rappelons que la Génération Positive comme courant politique milite depuis plus d’une décennie dans la formation et la conscientisation des jeunes pour le bien du Congo et elle se définit comme étant : »l’engagement patriotique des jeunes pour le Changement positif de la RDC dès maintenant.

 

Gauthier Mascotte Mukendi