Kasaï Central : SECODEC dénonce la complicité des autorités au programme volontariste Agricole de lubondaie, à Dibaya

Par Érick Djouma Mulumba

La société civile dénommée  »Serviteur Congolais pour le Développement et la Citoyenneté (SECODEC) a, à travers une correspondance envoyée à larupturenews.cd le 12 janvier 2022, dénoncé la complicité des certaines autorités dans le détournement de Mission assignée au Programme volontariste Agricole de lubondaie à Dibaya dans la province du Kasaï Central.

 

D’après son coordonateur provincial ALDOS-ALI TSHITOKO, les agents coordonnateurs du Programme Volontariste Agricole de lubondaie ont utilisé les tracteurs et engins en catimini dans le compte d’un groupe d’individus non encore identifiés.

Selon cette même Source, 38 hectares de maïs et 7 de niebé sont délocalisés à Kamalu à une vaingtaine de kilomètre du site qui a était prévu pour exécuter le dit projet au Kasaï Central.

 

Sur ce, il demande à la justice et autorités concernées par le projet de faire des enquêtes afin de savoir la destination de 38hectares de maïs et de 7 niebés.

 

Le SECODEC confirme la violation de droit de l’homme dans l’exécution de ce détournement. Selon lui, les responsables du projet à Dibaya l’ont fait sans convention avec les autochtones ( chefs du groupement).

 

Programme volontariste Agricole de lubondaie, un projet qui a duré plus d’une année déjà mais l’évaluation fait honte du gouvernement. Une Source affirme qu’il y aune complicité totale et des conflits entre les députés et sénateurs ressortissant de Dibaya.

 

A l’en coire,  la descente du ministre national de l’agriculture à Dibaya le 07 janvier dernier accompagné de John Ntumba de l’UNC et John Kabeya de l’UDPS dont l’objectif était de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux d’exécution dudit projet Agricole de lubondaie a été étouffée par l’arrivée du sénateur Dénis Kambayi et de sa collaboratrice actuelle sénatrice Munatshebe Monaluxe tous de dibaya.

Cela n’a pas permis au ministre d’évoluer et de communier avec la population de Dibaya. Vu ce comportement de Mr Kambayi et madame Munatshebe Monaluxe, une source confirme de la complicité des autorités.