EPST/Kasai Central : les parents réclament l’implication des élus pour la reprise des cours à Dibaya

Par Érick Djouma Mulumba

Le vent de la grève des enseignants du cycle primaire qui avait commencé à Kinshasa serait entrain de gagner du terrain en provinces.

 

Non payés depuis le mois de novembre 2021, les professionnels de la craie du Kasai central, plus précisément ceux du territoire de Dibaya venaient à leur tour de rendre le tablier. Et pour cause, les négociations entamées avec le Proved ayant échoué, ils ont choisi de rester à la maison.

 

D’où le ras-le-bol des parents d’élèves de cette partie de la république de regarder du côté de leurs élus, au nombre desquels députés nationaux, provinciaux et sénateurs pour des contacts au plus haut niveau pour ne pas compromettre l’avenir de leurs enfants.

 

Fait curieux, le Ministre national de l’EPST, Tony Mwaba de surcroît, membre de l’Union sacrée de la nation et de l’UDPS fait sourde oreille aux cris de détresse des enseignants du Kasai Central, province dont il est originaire ; impensable !.