UDPS : Marcelin BILOMBA suspendu de son poste de secrétaire national adjoint en charge du budget, pour sauver l’image du parti

La lettre mise en sa disposition, pour s’informer de la décision de l’hièrarchie de l’UDPS, porte la signature du secrétaire général du parti, Augustin KABUYA.

En effet, dans une lettre datée du 07 janvier 2022, le secrétaire général de l’UDPS, Augustin KABUYA a informé le conseiller du chef de l’État, du sort lui réservé par le parti, après les rumeurs sur le présumé détournement des fonds destinés à la construction des hôpitaux et écoles, dans la province du Kasai.

Augustin KABUYA a écrit en ce terme, sans réserver une copie aux autres structures du parti.

 » Concerne : votre suspension

Monsieur le secrétaire National Adjoint,
Par la présente, je porte à votre connaissance votre suspension du poste de secrétaire national adjoint en charge du budget.
En effet, vous êtes sans ignorer l’existence des faits infractionnels rapportés et mis à charge de votre personne. Certes vous bénéficiez de la présomption d’innocence, mais le parti estime vous retirer la confiance, en rapport avec le poste que vous occupez au sein de l’exécutif du parti.
En attendant l’aboutissement des enquêtes sur ce dossier, la hiérarchie du parti a décidé de votre suspension en vue de préserver l’image du parti, celle du chef de l’État et la mémoire du Docteur Étienne TSHISEKEDI WA MULUMBA ».

L’on retiendra que Marcelin BILOMBA fait l’objet d’une malversation financière, pour les fonds destinés à la construction des hôpitaux et écoles dans l’espace grand Kasaï. Et son dossier a été diversement interprété par les internautes.

Lens MUZAMA