RDC : Le bibliothécaire Africain Mgr Tharcisse TSHIBANGU TSHISHIKU n’est plus! « mort sur la colline inspirée »

Interné le 22 décembre 2021 aux cliniques universitaires de Kinshasa, Monseigneur Tharcise Tshibangu Tshishiku est mort ce mercredi 29 décembre 2021 toujours sur la colline inspirée où il fut recteur.

La CENCO invite les fidèles à rester dans l’attitude de prière en entendant les orientations du Cardinal.

Qui est-il ?
Monseigneur Tharcise Tshibangu Tshishiku est né à Kipushi, dans l’actuelle province du Katanga en République Démocratique du Congo, le 23 avril 1933. Ressortissant de Gandajika,le jeune Tharcisse accomplit ses études primaires dans sa ville natale (Kipushi) auprès de la paroisse Sainte Barbe et cela de 1939 à 1944. Il poursuit ses études secondaires et les humanités gréco-latines au petit séminaire de Kapiri-Kakanda.

La première étape est le doctorat en théologie (1961-1962) avec une thèse sur Melchior Cano : « Melchior Cano et la théologie positive ». La seconde sera le « Magistère» en théologie, c’est-à-dire l’Agrégation de l’enseignement supérieur (1962-1965). Ces études seront couronnées par une thèse : « Théologie positive et théologie spéculative Position traditionnelle et nouvelle problématique ».
Le Pape Jean XXIII nomme le jeune Maître en théologie Expert au Concile Vatican II et plus tard, son successeur, le Pape Paul VI, le nomme son Prélat (août 1966).
C’est ainsi que le Pape Paul VI va le nommer Évêque Auxiliaire de l’Archidiocèse de Kinshasa. Le 06 décembre 1970, il sera consacré Évêque. Il va s’occuper de la pastorale de la Région Apostolique Kin-Ouest (1980-1991).

Après la mort de Tata Cardinal Malula, Monseigneur Tharcisse sera, de 1991 à 1992, le Vicaire Générale ayant tous les pouvoirs sur l’Archidiocèse de Kinshasa. En 1992, le Pape Jean-Paul II le nomme Évêque du diocèse de Mbuji-Mayi.

Évêque émérite du diocèse de Mbuji-Mayi (depuis le 1er août 2009, Tatu Tharcisse continue encore, à servir fidèlement, avec le sens de responsabilité qui l’a toujours caractérisé.

La rédaction