RDC/Médias : Michael Bakemba décrète la date du 19 décembre comme « journée de consolidation des efforts de la presse de Kinshasa »

C’était lors de son discours à l’occasion de la matinée sportive entre les journalistes membres du COJEC contre les membres de l’UNPC/KINSHASA. La rencontre sportive jouée dimanche 19 décembre 2021 au terrain du Collège Saint Théophile de Lemba.

A cette occasion, Michael Bakemba Président du COJEC (Collectif des Journalistes et Éditeurs du Congo) qui a reconnu les efforts fournis par les professionnels des médias, voudrais voir ces derniers conjuguer leurs efforts pour rendre la presse de Kinshasa très dynamique, pour valoriser son action sur le plan national et international.

 » Je tiens à confirmer en ce jour que la presse est une puissance pour une nation. Nous sommes une puissance pour la RDC. A cet effet, nous devons Unir nos forces et nos efforts pour rendre la presse congolaise encore plus puissante que ça soit sur le plan national, continental et mondial. C’est à travers de matinée comme celle-ci que nous allons consolider nos efforts, pour rendre notre métier plus utile. Ainsi, au nom de tous qui sommes ici présents, je décrète la date du 19 décembre comme celle de la consolidation des efforts de la presse de Kinshasa », a déclaré Michael Bakemba.

Dans son speech, Michael Bakemba a estimé que la presse de la capitale devrait être la lampe qui éclaire les presses des autres provinces. Pour aider la presse à s’épanouir, le Président du COJEC demande au Président de l’UNPC/Kinshasa a rassembler tous les professionnels des médias, de Kinshasa dans une collaboration conviviale et harmonieuse, en vue de rendre sa juridiction plus performante que les autres provinces.

L’occasion faisant le larron et profitant des festivités de Noël et nouvel an qui s’approchent, Michael Bakemba a invité les journalistes à prendre cette matinée comme les festivités spontanées des professionnels des médias de Kinshasa. Il a aussi remercié les autorités du pays et tous les partenaires de la presse, en RDC.

La rencontre étant jouée, c’est sous un verre souriant que les membres du COJEC se sont séparés d’avec leurs confrères de l’UNPC/Kinshasa.

Lens Muzama