Tanzanie : « Évaluation des projets régionaux pêche et environnement au coeur de la 10e réunion du comité de gestion de l’Autorité du Lac Tanganika ». Patricia Maisha Ishingwa (experte RDC)

Tanzanie :  » Évaluation des projets régionaux pêche et environnement au coeur de la 10e réunion du comité de gestion de l’Autorité du Lac Tanganika ». Patricia Maisha Ishingwa (experte RDC)

La voix de la RDC aux assises de la Tanzanie était portée par
le ministre de pêche et élevage Adrien Bokele Djema à la télé d’une forte délégation des experts et consultants congolais dont Madame Patricia Maisha ISHINGWA qui a participé à la 10e réunion du comité de gestion de l’Autorité du Lac Tanganika en sa qualité de Coordinatrice du REDIC-RDC et Coordinatrice Adjointe de la plateforme continentale des acteurs non étatiques oeuvrant dans le secteur de pêche et aquaculture en Afrique AFRIFISH.

Selon elle, l’Autorité du Lac Tanganyika regroupe quatre pays Africains notamment la République Démocratique du Congo, la Tanzanie, le Burundi et la Zambie.

Cette institution inter-gouvernementale dira-t-elle, est née de la volonté de conjuguer les efforts pour la gestion durable des ressources naturelles du Lac Tanganyika. Elle a un mandat de coordonner les actions à mener pour résoudre les différents problèmes liés à la pérennité des ressources naturelles.

Joint au téléphone par notre site, Madame Patricia Maisha a fait savoir que cette session de l’Autorité du Lac Tanganyika a connu 3 temps forts. Elle a , avant tout, réuni des experts des 4 pays membres de l’ALT pour l’évaluation des activités de l’année dernière, proposer les pistes des solutions pour renforcer la protection des ressources naturelles en commun.

Et, le deuxième grand moment a été le lancement des travaux par le vice-président de la République Unie de Tanzanie, suivi de l’allocation du nouveau président du comité de l’ALT, le ministre de la Tanzanie qui remplace le ministre de la Zambie pour le mandat d’un an par rotation.

Ainsi, le troisième grand moment de ces assises a été la conférence des ministres ayant la pêche dans leurs attributions pour examiner le rapport, ainsi que les propositions faites par les experts et le comité de gestion pour donner les orientations définitives afin de faire un communiqué commun à la fin des travaux.

Dans sa casquette d’actrice au développement et experte du secteur, madame Patricia Maisha ISHINGWA a participé du 13 au 15 décembre 2022, à kigoma précisément enTanzanie avec les experts Burundais, Tanzaniens et Zambiens à la dixième réunion du comité de gestion de l’ALT.

Cette rencontre de haut niveau précise-t-elle, avait pour objectif, valider les différents documents et projets régionaux sur la Pêche et l’environnement à soumettre cette fois-ci, à la neuvième conférence des ministres de l’ALT.

Plusieurs partenaires techniques et Financiers ont manifesté le vœu de collaboration avec le Secrétariat Exécutif de l’ALT entre autre la FAO, TNC, la Banque Mondiale etc.

Pour cette femme experte du secteur, il est nécessaire que la gestion de cette ressource partagée entre la RDC, le Burundi, la Tanzanie et la Zambie soit réglementée et respectée par les parties prenantes.

La cérémonie d’ouverture de la dite Conférence de Ministre de l’ALT tenue le 16 décembre 2022 a été honorée par Son Excellence le Vice Présidente de la République Unie de la Tanzanie. Ont également pris part les 4 ministres des l’ALT de chaque pays dont Son Excellence Adrien BOKELE DJEMA, Ministre de Pêche et Élevage de la RDC.

Thierry Kasongo Muyumba