RDC : Patrick MASANGU plaide pour la réactivation du Parquet près la Cour des comptes

C’est une plaidoirie que mène l’initiateur de l’ASBL  » N’sele n’a biso « depuis un certain temps afin de rendre opérationnel le parquet près la cour des comptes conformément à la loi organique 18/024 pour lutter contre toute malversations financières.

Me Patrick MASANGU estime que l’inspection générale des finances qui effectue cette mission de patrouille financière se sent limiter au vu de sa dépendance à la présidence de la République et d’où,la nécessité de réactiver les structures compétentes afin d’oeuvrer dans toute autonomie.

Cette plaidoirie s’ajoute aux plusieurs autres des organismes qui militent sur la gouvernance financière notamment l’ODEP, l’observatoire de la dépense publique qui plaide également sur le recrutement d’autres magistrats car,actuellement la cour des comptes n’en compte que 60 qui n’ont jamais prêté serment.

 

Pour rappel,la cour des comptes a été instituée par l’ordonnance loi du 6 février 1987 fixant la composition,l’organisation et fonctionnement de la cour des comptes disposant d’un pouvoir général de contrôle de la gestion des finances,des biens publics ainsi que tous les établissements publics.

Serge Yann Ntombolo