Kasaï Central : la marche d’un collectif dénonçant les violences basées sur le genre prévue pour ce 08 décembre est reportée à une date ultérieure

Par Erick Djouma Mulumba

Prévue pour ce mercredi 08 décembre sur la Ville de kananga par le Collectif des jeunes Leaders de la province du Kasaï Central pour dire stop aux violances,sous toutes ses formes,dont les femmes et filles du Kasaï Central sont victimes,et pour sensibiliser les autres jeunes sur les méfaits des violances basées sur le genre dans la société, est reportée à une date ultérieure.

Selon Albert ngalamulume citoyen Congolais et activiste de droit de l’homme de tête de cette manifestation,la date sera donner aux jours avenir.

Cette marche s’inscrivait dans le cadre de la campagne des 16 jours d’activisme contre la violance sexuelle et celle basée sur le genre commencer depuis le 25 Novembre pour être clôturer le vendredi 10 décembre date de la journée internationale de droits humains.

Par ailleurs la province du Kasaï Central est devenue l’ipicentre des violances sexuelles depuis l’événement qui opposait les militaires FARDC et la milice du chef kamuina nsapu entre 2016 et 2017 où plusieurs mamans et jeunes filles ont été abusées de leurs droits .

De l’autre côté les différentes Agences des Nations-Unies setrouvent au Kasaï Central ne font que lutter pour mettre fin à cette situation,mais une question se pose si le Kasaï Central sera un paradis où les violances n’y entrerons pas?..