Assemblée nationale : Christophe Mboso taxé de voyou par le député Delly Sessanga

Réponse du berger à la bergère, lors de sa dernière intervention à la tribune de l’Assemblée nationale autour du débat sur la loi des finances revisitée par le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge,le député natîonal Delly Sessanga s’est montré très sévère envers le gouvernement en ce qui concerne la gestion des crédits alloués par le Parlement à différents ministères.

Mais il s’est buté à l’intransigeance du Président de l’Assemblée nationale qui lui a retiré la parole, le qualifiant même de délinquant pour propos discourtois.

Accosté par la presse au sortir de la salle des plénières, ce dernier à son tour a taxé Christophe Mboso de voyou… Puis est parti en trombe à bord de sa jeep sous les regards ébahis des Journalistes.

Michael Bakemba