RDC : la libération de Willy Bakonga prouve que le Président Tshisekedi serait infiltré s’indigne Dorcas Adikoko

Plus d’un congolais digne de ce nom n’arrive pas à comprendre par quelle magie, l’ancien ministre de l’enseignement primaire et secondaire, Willy Bakonga condamné pour blanchiment d’argent et réputé être trempé jusqu’aux os dans un autre dossier de détournement de fonds publics puisse retrouver la liberté au prétexte de la grâce présidentielle.

Pire encore, ce dernier à peine dehors aurait pris une autre destination. Ce qui a énervé madame Dorcas Adikoko , présidente nationale du Parti des Verts congolais.

A ce sujet, elle a souhaité voir comparaître le Directeur de la prison centrale de Makala dans un procès public télévisé.

Ce qui dissuaderaient d’autres autorités congolaises bénéficiaires du régime Kabila encore aux affaires.

Et pour conclure, Mme Dorcas Adikoko pense qu’avec pareil agissement,il ya lieu de croire que le Président de la république serait infiltré qu’il faut un procès public télévisé pour démasquer tous ceux qui ont concouru à la libération du fugitif, s’est-elle indignée.

La rédaction