Kasaï Central : Une plateforme des jeunes écrit à Félix Tshisekedi pour décrier sur le chômage des jeunes de Kananga

Par Erick Djouma Mulumba

Les membres de la  » plateforme voix des jeunes du Kasaï Central » regie par l’ONG « groupe des jeunes pour le développement communautaire du Kasaï Central » ont, à travers une note de revendication des droits d’accès à l’emploi des jeunes au Kasaï Central, adressée au président de la République Félix tshisekedi tshilombo le 30 Novembre 2021 dont une copie est parvenue à larepturenews.cd, saisir le président de la République,le premier ministre Congolais,les deux présidents de l’Assemblée nationale et provinciale du Kasaï Central de donner à la jeunesse l’accès à l’emploi dans tous les projets envoyés au Kasaï Central.

Selon cette correspondance, lors de l’investiture de Félix tshisekedi entanque président de la République devant la nation Congolaise son discours prononcé avait une promesse de la création de l’emplois pour les jeunes.mais une fois au pouvoir il n’ a pas ténu à sa promesse pour la Province du Kasaï Central. Alors que cette jeunesse l’avait vôtée à 80% avec l’espoir de quitter le chômage durant son mandat.

 

 » Nous avons l’honneur de vous transmettre en annexe de la présente, les cris de jeunes du Kasaï Central après consultation et qui vous ont élu avec l’espoir de quitter le chômage dans votre mandat. mais ils observent un délaissement total dans l’accès à l’emploi dans tous les projets envoyés au Kasaï Central dont les recrutements sont toujours frauduleux et recommandés. Votre discours prononcé devant la nation lors de votre insvrstiture avait une promesse de la création de l’emplois pour la jeunesse congolaise, chose promise mais jusqu’à lors non réalisée. ces opprimés vivant dans la famille pauvre avec les titres Universitaires les dits jeûnes sont privés de ce droit et pourtant garanti sans notre constitution  » peut-on lire dans cette note.

 

Au regard de cette promesse non réalisée, ils demandent au : gouvernement national – De revoir sa politique d’emplois pour la jeunesse congolaise en générale et celle du Kasaï Central en particulier pour diminuer et lutter contre le chômage de jeunes.

– Lutter contre le clientélisme, népotisme favorisant les uns au détriment des autres dans le recrutement des jeunes.

 

A l’ Assemblée nationale – De donner l’accès à la jeunesse à politique et à la gestion de chose Publique dans la prise de décision sans discrimination de sexe.

 

A l’ Assemblée Provinciale du Kasaï Central- De voter les édits sur allocation, indemnité et chômage pour favoriser la participation des jeunes à l’entrepreneuriat effectif.