Kasaï Central : Plaidoyer des enfants victimes du réchauffement climatique

Par Erick Djouma Mulumba

A l’occasion de la célébration de la journée internationale des droits de l’enfant, organisée à kananga dans la Province du Kasaï Central ce mardi 23 novembre 2021, les enfants de la province du Kasaï Central se disent victimes de la chaleur et de réchauffement climatique dont la première cause est le déboisement des arbres en province.

 

Dans leur plaidoyer lu devant les autorités provinciales, ils sollicitent l’implication affective et totala de la Ministre provinciale du genre, famille et enfants en faveur de la limitation du déboisement en province.

 

Selon l’article 6 de la convation relative aux droits des enfants, les Etats partis reconnaissent que tout enfant a un droit inhérent à la vie. Ces Etats assurent dans la possible, la survie et le développement de l’enfant mais dans la Province du Kasaï Central les violations de droit de l’enfant bat record peut importe existence de la convention relative aux droits des enfants.

 

Plusieurs enfants sont utilisés dans la Ville de kananga dans les carrières minières, à voa vente de denrées alimentaires, les gumes ainsi qu’à d’autres travaux forcés. Cette situation date de longtemps au Kasaï Central où aucune solution n’est trouvée par le gouvernement provincial.

 

Par ailleurs, la Convention Internationale aux droit des enfants existe depuis 1990, 31 ans déjà qu’elle totalise la situation reste toujours compliquée dans la Province.

 

A noter que la journée internationale de l’enfant est célébrée le 20 novembre de chaque année.