RDC/Transports : Placé à la tête de Transco, le DG ai sonne le glas des impaiements, Jeef Tshipamba considéré comme le messie des agents et travailleurs

Par Lens MUZAMA

Nommé Directeur Général a.i de la société Transco, Jeef TSHIPAMBA peint déjà un bilan positif à la tête de cette société.

Dans une enquête menée par votre rédaction, en vue d’évaluer la situation des agents et travailleurs de Transco, 4 mois après la venue du nouveau DG, nous avons été surpris des témoignages de ces agents en faveur de leur nouveau Directeur Général ai.

En effet, depuis son arrivée en Août dernier, Jeef TSHIPAMBA a déjà payé trois fois aux agents et travailleurs cette société, qui avant arrivée ne faisait battre de l’aile.

A en croire cet agent anonyme, en dépit de la modicité de salaire, la paie est rentrée en ordre dans la société Transco:

 » En tout cas, il y a un changement dans la manière de nous payer, depuis l’arrivée du DG ai. Bien que le salaire ne soit pas considérable, mais il nous paye avant le 25 du mois. Nous les receveurs, nous gagnons 250.000 Francs congolais, l’équivalent de 125 dollars américains », a dit cet agent, receveur de son état.

En outre Jeef TSHIPAMBA est qualifié de bon gestionnaire, par un autre agent, en comparant avec les autres Directeurs Généraux qui ont géré cette société.

 » S’il faut le comparer avec les autres DG, il mérite nos acclamations, puisqu’il a le sens de l’humanisme, bien qu’il ne soit pas totalement ange, a ajouté ce conducteur.

A la question de savoir, quel est le DG qui a plus marqué les esprits des agents et travailleurs de Transco, les agents reconnaissent les mérites de Jeef TSHIPAMBA, à l’instar de José Makila qui a également son époque, par ses actions.

Par conséquent, les agents et travailleurs de Transco ont découvert par ailleurs  » le talon d’Achille », de l’actuel DG ai, notamment en ce qui concerne les finances. Mais ils reconnaissent que l’homme a d’une manière ou d’une autre redoré l’image des travailleurs de Transco, qui un moment donné, étaient devenus incapables de louer une maison ou de prendre leurs familles en charge. Beaucoup de foyers ont été visités par des actes d’infidélité, à cause de la misère.

En dépit de sa bonne foi, de libérer les salaires à temps, les agents et travailleurs éprouvent certaines doutes à l’endroit de Jeef TSHIPAMBA. Ils passent qu’il fait ces bonnes œuvres puisqu’il n’est pas encore confirmé comme DG de cette société. Une fois confirmé, ces agents craignent de subir le même calvaire que les autres DG qui sont passés avant,  » Nous ne savons pas si le DG ai, nous flatte en nous donnant nos salaires à temps, par ce qu’il a appris qu’on veut nommer des DG dans les entreprises publiques, il se peut qu’il va changer, une fois confirmé dans ce poste, puisque les autres aussi ont été comme ça au début, a-t-il conclu.

Rappelons que l’actuel DG ai de Transco a été placé à la tête de cette société, au mois d’août dernier, après une série de grèves des agents et travailleurs, qui revendiquaient plusieurs mois d’impaiement.