Sud-Kivu : Bientôt un dialogue de « Actions citoyennes contre les antivaleurs  » à l’endroit des miniers et coopératives minières, (Albert Kyamalinga)

Par St Thomas Bosila

Face à la presse,Mr Albert Kyamalinga, Président du Mouvement citoyen dénommé, Actions citoyennes contre les antivaleurs, A.C.C.A en sigle, a dénoncé avec la dernière énergie, la spoliation des champs, des rivières et maisons par les entreprises et coopératives minières du Sud-Kivu.

D’où, la tenue imminente d’un dialogue avec ces derniers afin de remettre les populations autochtones dans leurs droits et cela, conformément au prescrit du code minier revisité en vigueur dans notre pays, a insisté, Albert Kyamalinga Wanga Cumo très remonté comme jamais.

Tout en ayant beaucoup d’égard pour l’effort entrepris par l’Assemblée nationale qui avait dépêché une commission de travail à Mwenga dont les résolutions n’ont pas encore été mises sur la place publique, le défenseur du peuple, Albert Kyamalinga, les populations autochtones du sud Kivu n’ont pas bénéficié des avantages couchés dans le cahier des charges qui a été rédigé à cet effet.

 

Dans sa plaidoirie, il a du reste déploré l’inexistence d’adresses physiques de certains miniers et coopératives afin de les déposer des courriers qu’il serait sur le point d’affirmer que la plupart d’entre ces entreprises évolueraient dans l’informel.

 

A cet effet, il a dans sa démarche associé d’autres membres de la société civile, les intellectuels de la province, le Mwami ainsi que les autorités locales dans cette rencontre de Kitutu.Pour ceux dont la chose interesse, l’A.C.C.A a son siège social à Kitutu Kubazee, à l’ex. Hôtel Nono en face du terrain, a-t-il insisté.