Kinshasa : Le Chef de l’Etat inaugure l’amphithéâtre « Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo » construit dans l’enceinte de l’IGF

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a procédé ce mardi 16 novembre, à l’ inauguration d’un amphithéâtre moderne portant son nom érigé au sein de  l’Inspection Générale des Finances ,IGF, en sigle

À entendre l’inspecteur général de finances, Jules Alingete, ce bâtiment  servira  aux formations  permanentes des inspecteurs de cette institution de contrôle des finances  publique

Arrivée sous une pluie fine, vers 11h25′, le Président Tshisekedi accompagné de quelques membres du gouvernement, a été ovatrionné par la foule amassée le long de l’Avenue Haut Commandement ,venue assister à la cérémonie d’inauguration de ce bâtiment nouvellement construit, d’une capacité de 120 places, en reconnaissance à la ferme détermination du chef de l’État qui fait de la bonne gouvernance, le leitmotiv de son mandat.

Bien avant la cérémonie  de coupure du ruban symbolique et la visite des installations de l’IGF, Jules Alingete   a résumé l’objet de l’événement  en louant les efforts du Chef de l’État.

 

Il a affirmé que cette inauguration entre dans le cadre de  la matérialisation de la vision  » le Peuple d’Abord » et de bonne gouvernance   en République Démocratique du Congo. Laquelle vision est incarnée par le garant de la nation depuis son avènement au sommet d’Eta

Pour le numéro un de l’IGF, la présence du chef de l’État dans ces installations , prouve, à suffisance,  une marque de confiance et la volonté d’impacter  la bonne gouvernance défendue par son institution.

Et Jules Alingeti de poursuivre : « La présence du chef de l’Etat  ici à l’Igf est  perçue comme un message fort pour la bonne gouvernance qu’il incarne au sommet de l’État

Il a toute fois reconnu que sous le leadership de Félix Tshisekedi, la République démocratique du Congo, se remet  petit à petit  sous l’orbite de la bonne gouvernance , face à ses partenaires traditionnels, qui défendent la bonne gestion des finances publiques

Bouclant son allocution,  Jules Alingete, s’est félicité quant à l’amélioration systématique de la situation socioprofessionnelle ainsi que le cadre de travail de  l’ensemble de son personnel, et ce grâce à l’appui ferme et sans faille de l’autorité de Félix Tshisekedi.

Il sied de noter que l’IGF a été créé depuis la deuxième Republique sous l’ordonnance numéro 87-323 du 15 septembre 1987. Elle a pour mission principale  d’auditer et de contrôler les finances et des biens publics de l’état

 

Larupturenews/Cellcom.Présidence