Interdiction des inscriptions d’étudiants à la faculté de médecine : le Conseil d’État suspend la circulaire de Muhindo Nzangi

Le Conseil d’État décide de suspendre la circulaire du ministre de l’enseignement supérieur et universitaire (ESU), concernant l’interdiction des inscriptions dans les facultés de médecine pour les établissements déclarés non viables.

Dans une ordonnance signée par le juge Léon Odimula Lofunguso, le Conseil d’Etat déclare recevable et fondée la requête de l’université libre de Kinshasa. Cette dernière s’était opposée à la mesure du ministre soulevant des inquiétudes dans plusieurs universités en République démocratique du Congo.

« Le juge des référés déclare recevable et fondée la requête et, en conséquence, suspend, à l’égard de la partie demanderesse, la décision contenue dans la circulaire du ministre de l’enseignement supérieur et universitaire portant interdiction de recrutement des étudiants dans les universités dont les facultés de médecine sont déclarés non viables. L’ordonnance sera notifiée aux parties et publiée au journal officiel », souligne l’ordonnance qui prend effet à dater de sa notification.

 

Une décision contestée par plusieurs établissements supérieurs qui pour certains,cette décision était prise sans études approfondies au préalable.

Serge Yann Ntombolo