Kinshasa/Marche des Laïcs : La famille Muzito dont son épouse Chantal Muzoto, a été dans la rue ce 13 novembre

A l’image des tous les Congolais, déterminés à obtenir des réformes institutionnelles consensuelles, une CENI dépolitisée, pour des élections crédibles et apaisées et dénoncer la misère des congolais, ainsi que dire non à la taxe RAM et les tueries en répétition dans l’Est de la RDC, la famille MUZITO dont son épouse Chantal NGALULA MUZITO et son fils Thom MUZITO a bravé la pluie matinale de ce samedi 13 novembre et a marché avec les autres Congolais, de Lemba Super jusqu’au stade Tata Raphaël de Kinshasa.

Cette détermination des congolais est un signal fort, pour la suite des événements en RDC. Pour sa part, Adolphe MUZITO, initiateur du Nouvel Elan, a été absent dans cette marche, pour éviter toute éventuelle récupération politique et politicienne, pour une marche purement citoyenne, initiée par les laïcs catholiques et protestants.

Cependant, à l’instar des autres partis de Lamuka, le parti politique Nouvel Elan a été valablement représenté par ses militantes et militants venus de tous les coins de Kinshasa, sous la conduite de Paulin MBOMA, président et Blanchard MONGOMBA, secrétaire général de ce parti, tous cadres de Lamuka.

La mobilisation a été grande du côté des congolais, certains ont manifesté leur joie de voir la famille MUZITO marcher, à l’instar de maman Chantal NGALULA MUZITO, qui n’a pas voulu donner son impression à la presse.

Sachez que cette marche a été initiée par les laïcs catholiques et protestants, avec trois points de départ dont Lemba terminus via super Lemba, Marché Selembao ( avenue Libération) et Rond point Sakombi via station Macampagne. La marche a eu point de chute, le stade Tata Raphaël de Kinshasa.

Lens Muzama