Incursion d’une rébellion à Bukavu : la situation reste confuse !

Par Serge Yann Ntombolo

Des tirs à l’arme lourde ont été entendus la nuit du mardi 02 novembre dans la ville de Bukavu suite à l’incursion prétendue d’une rébellion dénommée CPC 64 en attaquant plusieurs positions des forces armées de la RDC et de la police nationale dans les quartiers urbains. Les forces de l’ordre ont réagi avec des coups de balles pour tenter de déjouer le plan de ces forces négatives moins connue et inattendue.

Un calme apparent dès ce matin mais qui ne rassure pas, pendant que d’autres quartiers comme kadutu et Bagira les tirs continuent d’être entendu. La ville est donc mise en alerte,pas de circulation ni activités quotidiennes ( situation à 09 heures de ce mercredi 03 novembre ).

 

Pour le commandant de la 33 ème région militaire, l’intention de ce groupe armé était de libérer leurs compagnons détenus depuis la semaine dernière par les éléments de l’ordre.

 

Selon plusieurs sources,ce groupe rebelle s’est servi des armes et munitions récupérées dans certains commissariats de la police et mettre pour les revendications qui ne sont encore connues.

 

Les services de sécurité appellent la population au calme et de n’est pas céder à la panique et rester chez soi. Pour l’heure, aucun bilan de cette incursion n’est encore disponible.