Politique : Selon Jean-Claude MBONGO, la Fédération de l’UDPS/Équateur 1 n’a jamais exigé le départ du Gouverneur Bobo Boloko

Par Jean Mokos

Dans une correspondance diffusée sur les réseaux sociaux, Monsieur Yves Bali, ancien membre de l’Udps avait prétendu que la Fédération de l’Udps/Équateur 1 avait demandé au Chef de l’État la révocation du Gouverneur de la province de l’Equateur, Bobo Boloko Bolumbu.
Une prise de position qui vient d’être démentie par le Président
Fédéral de l’UDPS/ Équateur 1, Jean-Claude Mbongo Bokanga, à travers sa lettre adressée le 15 octobre 2021, depuis la ville de Mbandaka, au Président ai du Parti présidentiel, Jean-Marc Kabund.

 » Je tiens à porter à votre connaissance que le Président Fédéral de l’Udps/Équateur 1 n’a jamais délégué quelqu’un pour faire un rapport sur la crise politique qui prévaut à l’Equateur en son nom. Monsieur Yves BALO n’a jamais été mandaté par moi. C’est un usurpateur. Ses écrits ne concerne pas la Fédération de l’Equateur 1 que je dirige », a-t-il indiqué

Et d’ajouter : « Yves Balo est un rebelle qui a quitté délibérément le Parti depuis une année. Il avait été suspendu par le SG KABUYA depuis janvier 2021 après trois mois de rébellion. Il y a maintenant plus de deux mois qu’il est réhabilité mais il ne veut pas regagner le Parti. Il n’a pas le pouvoir d’engager le Parti. Ses écrits ne l’engagent que lui même », a martelé le numéro un de l’Udps Équateur 1.

Comme on le voit, contrairement aux dires de Yves Balo, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social n’a jamais exigé la révocation du Gouverneur de l’Equateur, Bobo Boloko, par le Chef de l’État. Pour la simple raison que, selon son Président Fédéral Jean-Claude Mbongo Bokanga, « l’Udps Équateur 1 a opté pour la neutralité dans le conflit qui oppose les deux camps, selon les instructions du Président ai, l’Honorable Jean-Marc KABUND, car nous ne maîtrisons pas les mobiles de la dislocation de ce qu’on a appelé « la dynamique » qui avait porté le Gouverneur BOBO BOLOKO au pouvoir, et surtout que la majorité des membres de cette dynamique provenait du FCC », a-t-il rappelé.

En définitive, l’Udps Équateur 1 dit « rester neutre dans ce conflit et communique avec la hiérarchie du Parti à travers son Président. Ce dernier n’a mandaté personne pour parler ou écrire en son nom. Celui qui s’est auto-exclu du Parti et qui a adhéré officiellement au RDT ne peut pas avoir mandat. Que toutes les autorités auxquels il s’est adressé ne prêtent aucune attention à ces écrits, car son auteur n’a pas qualité d’engager la Fédération », a conclu Jean-Claude Mbongo Bokanga.

Pour les analystes, cette mise au point du Président Fédéral de l’Udps) Équateur 1 démontre à suffisance que l’usurpateur Yves Balo doit avoir été manipulé par ceux qui remue ciel et terre pour obtenir coûte que coûte la chute du Gouverneur Bobo Boloko, afin de retrouver le fauteuil jadis perdu à la tête de la province de l’Equateur.