Dossier CENI : Unité de valeurs appelle à la responsabilité, toutes les forces vivre de la nation

Face à la déclinaison dangereuse provoquée par le casting politique opté par les politiques au pouvoir dans tous les domaines de la vie active de la société , et qui confessions religieuses, et choix du nouveau président de la CENI confier aux confessions religieuses, et au regard de révélations portant sur les tentatives de corruption dans le chef de confessions religieuses selon les allégations de Mr l’abbé Donatien Nshole, secrétaire général de la CENCO.

Dans un communiqué rendu public, ce lundi 11 octobre 2021, et dont larupturenews.cd s’est procuré ‘une copie, Unité de valeurs, le parti très cher du Président national Michel Okongo demande expressément au procurer général de la République de se saisir des allégations ci-dessous, et de procéder à l’ouverture d’une information judiciaire, sous le régime de la procédure en flagrance, à l’encontre de tous les délégués des confessions religieuses engagés dans dans la présente cause en se servant en appui, aux fait suivants :

Invité de télé 50 dans l’émission  » Kin direct « , le secrétaire général de la CENCO allégué les fait ci-après  » Imaginez un religieux vient trouver un autre pour dire écoutez (Kadima ) c’est le candidat du chef , la jeep est là ; si vous voulez c’est fait (…); il a dénoncé à la plénière, lui faisant une proposition de 100 000 dollars américains à l’hôtel Béatrice s’il soutenait le candidat  »

Ce affirmation patente constituent un indice probant et déterminant devant amener les instances judiciaire compétentes à se saisir de cette flagrance ; et au chef de l’État à prendre en amont, des dispositions urgentes et conséquentes qui s’imposent afin d’éviter un glissement en aval du processus en cours ; d’encourager et de garantir la poursuite de la procédure dans un climat démocratique et apaisé, étant donné que la constitution de notre pays enjoint au Président de la République d’assurer, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics et des institutions ainsi que la continuité de l’État ( Article 69 de la constitution de la République Démocratique du Congo du 18 Février 2006).

Notre pays étant présentement en état de siège, et engagé dans un début de processus électoral au terme duquel les congolais voudraient bien avoir en 2023 des élections libre, pénible, démocratique, crédible , consensuelles dans le respect de délai constutionnel, Unité de valeurs appel à la responsabilité, toutes les forces vivre de la nation, car l’esprit patriotique doit être de mise dans le coeur et dans l’action de chaque citoyen congolais en ces jours où les éléments de notre armés au Nord-Kivu et en Ituri ; où les éléments de nos services de sécurité civils et militaires sont à pieds d’oeuvre nuits et jours pour assurer la sécurité du territoire national ; et où les éléments de la police nationale congolaise sont affectés outre leurs tâche régaliennes, à canaliser et à contrer les assauts émanant des pulsions politiques afin de préserver des vies humaines.

Nous avons un peuple affamé à nourrir d’urgence ; des milliers de salariés impayés à rémunér régulièrement ; des éléments de notre armés, de la police et de services de sécurité à prendre davantage en charge dans l’immédiat ; une insécurité chronique à combattre farouchement et éradiquer coûte que coûte; des ennemis de la République à bouter hors de notre territoire par tous les moyens ; des étudiants à assurer à chacun une bourse d’études ; des conditions sociale à améliorer sur toute l’étendue de la RDC ; des éléments des FARDC présents aux différents fronts de combats à ravitailler correctement et régulièrement ; une image tordue de l’Homme congolais à réhabiliter sur le plan national, sous régional et à travers le monde ; un pays sinistré à rebâtir dès aujourd’hui ; une diplomate à relever ; et autant des questions prioritaire à l’échelle nationale à régler impérativement…

Par ailleurs le président d’Unité de valeurs, Michel Okongo à rendu hommage aux soldats au nombre de quatre qui seraient tombés sur le champ d’honneur le 09 octobre 2021 à Lubéro, ses condoléances les plus affligées adressés à l’attention de la haute hiérarchie des FARDC.