RDC : Ngoyi Kasanji séduit les étudiants congolais par son expertise et les invite à développer l’esprit entrepreneurial

RDC : Ngoyi Kasanji séduit les étudiants congolais par son expertise et les invite à développer l’esprit entrepreneurial

C’était lors de la conférence organisée par l’Asbl Jeunesse Consciente de la République, tenue samedi 17 juillet à Kinshasa, sous le thème : l’apport des jeunes dans le processus de développement de la République Démocratique du Congo.

Ngoy Kasanji a profité de cette occasion pour inculquer à ces jeunes, en majorité étudiants, sa riche expérience dans divers domaines de la vie, surtout en développement. Faisant d’une pierre deux coups, le ministre de l’industrie a invité ces jeunes à développer des attitudes entrepreneuriales, de manière courageuse, avec esprit de créativité et d’imagination pour participer activement à la création d’emplois en RDC.

Voulant également introduire aux jeunes l’esprit d’autoprise en charge, Ngoy Kasanji a chassé de ces jeunes l’esprit de la mendicité et d’oisiveté réussir leurs projets. Voulant se faire ainsi comme le meilleur orientateur de la jeunesse, l’élu de Mbuji-Mayi a exhorté les jeunes de mener avec conviction le combat d’orientation de la vie sociale avec un leadership consciencieux.

« La jeunesse doit se faire un leadership fort dans tous les domaines de la vie sociale. Les jeunes sont appelés à orienter le déroulement des évènements au sein de la société », a-t-il déclaré.

Et de poursuivre :  » En politique, imposez une nouvelle classe de dirigeants qui sera capable de changer notre entendement. Aujourd’hui, tout le monde pense que quand vous entrez en politique, vous devenez riches. C’est une mauvaise conception. On doit changer et révolutionner les choses. Quand vous êtes Chef de l’État, députés, Sénateurs, etc., vous êtes serviteurs du peuple », a-t-il souligné.

La République démocratique du Congo étant un pays aux multiples particularités, elle a besoin d’une jeunesse « Agir » c’est-à-dire une jeunesse capable d’inventer des solutions adaptées à des défis et non une jeunesse ancrée dans le copier coller de ce qui se passe ailleurs.

Prenant la parole, le président de l’Asbl Jeunesse conscience de la République (JCR), Faustin Ika, a remercié l’intervention particuliere et salvatrice du député national et ancien gouverneur de la province du Kasaï Oriental et a demandé à la jeunesse de mettre en pratique, la riche expérience accuse lors de cette conférence.

Michael Bakemba