RDC/État de siège : « On doit préciser que nous ne sommes pas ici pour traquer les ADF » (Mike Hammer)

RDC/État de siège : « On doit préciser que nous ne sommes pas ici pour traquer les ADF » (Mike Hammer)

Le gououverneur militaire du Nord-Kivu, le Lieutenant général Constant Ndima a reçu en audience l’ambassadeur américain en RDC, Mike Hammer vendredi dernier en ville de Goma.

Les discussions entre ces deux personnalités ont porté sur la traque des rebelles d’Allied Democratic Forces (ADF), actifs dans la région de Beni et dans une partie de la province de l’Ituri.

Se confiant à la presse de Goma au sortir de cette rencontre, Mike Hammer a tenu à fixer l’opinion que les forces militaires américaines ne sont pas venues en République Démocratique du Congo pour traquer les ADF.

À en croire ce diplomate des États-Unis d’Amérique, cette tache est dévolue aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo, appuyées par les forces de la MONUSCO.

« On doit préciser que nous ne sommes pas ici pour traquer les ADF. Non, traquer, c’est le travail des FARDC avec le soutien de la MONUSCO. Mais, on voudrait vous donner notre expérience dans la lutte contre le terrorisme à cause de notre partenariat privilégié. C’est dans ce cadre que l’équipe des forces spéciales est en RDC maintenant », a précisé Mike Hammer.

L’ambassadeur américain en RDC était accompagné auprès de l’autorité provinciale du Nord-Kivu, de deux membres du Sénat américain.

Héritier Lelo