RDC : Éradication de l’Apatridie, le questeur de la province de l’Ituri, Samuel Ajaruva, salue l’initiative du CTLA

RDC : Éradication de l’Apatridie, le questeur de la province de l’Ituri, Samuel Ajaruva, salue l’initiative du CTLA

Cet atelier de deux jours sur la situation des apatredies en République démocratique du Congo est organisé par le comité technique de lutte contre l’apatridie. Les quatre provinces de la RDC, les plus touchées par l’apatridie, prennent part à l’atelier à l’hôtel venus à Kinshasa.

Les participants sont venus des toutes les provinces de la RDC, surtout, seules qui sont victimes de ce fléau, en vue d’élaborer une feuille de route, qui va déterminer la politique de l’apatridie en RDC et pour y trouver des solutions afférentes.

Pour le député provincial et questeur de l’Assemblée provinciale de l’Ituri, Samuel Ajaruva Jalajek, l’atelier revêt un caractère très utile et pertinent, étant donné que la question d’apatridie est une problématique très transversale, pour éradiquer ce problème.

Selon lui, l’apatridie est l’Etat d’une personne qui n’est pas acceptée comme citoyen, d’un État, prit au sens d’une nation.

Le questeur de l’Assemblée provinciale de l’Ituri pense, quant à lui, que l’État de siège tel que décrété par le Chef de l’État, est allé trop vite en besogne, étant donné qu’il aurait fallu mettre en place des mécanismes, prouvant prester à la destinée de cet état de siège. Samuel Ajaruva Jalajek estime quant à lui qu’à dépit d’une convocation précipitée, il y aura des résultats escomptés à l’issu de l’état de siège.

Wilfried Obrahane Yandu