Affaire logiciel Pegasus : Outre Lambert Mende et Albert Yuma, Adolphe Muzito serait le premier congolais placé sur écoute par le Rwanda

Affaire logiciel Pegasus : Outre Lambert Mende et Albert Yuma, Adolphe Muzito serait le premier congolais placé sur écoute par le Rwanda

Selon les informations recueillies par les opposants rwandais, qui disposent des réseaux de contact dans les renseignements ougandais à travers lesquels, ils s’informent sur plusieurs opposants rwandais et quelques personnalités congolaises qui sont espionnés par le régime de Kigali. Le premier ministre honoraire, Adolphe Muzito, figure sur la liste des acteurs politiques congolais placés sur écoute du Rwanda.

Adolphe Muzito serait d’ailleurs le premier Congolais, affirme ces sources, à être placé sur écoute par le régime de Kigali, à cause de ses prises de position. L’on se souviendra qu’en décembre 2019, le leader de Nouvel Élan, alors coordonnateur en fonction de la plateforme Lamuka, avait déclaré publiquement que pour mettre un terme à la série de tueries dans l’Est de la RDC, il faut simplement déclarer la guerre contre le Rwanda de Kagame.

Voilà, avec cette affaire de logiciel Pegasus, qui fait croire aux opposants rwandais qu’au delà des personnalités congolaises placées sur écoute par Kigali, Adolphe Muzito ne pourrait manquer sur la liste. Ce qui, pense-t-on, est d’ailleurs vrai, s’il faut analyser minutieusement les déclarations de Muzito, qui est le seul Congolais à dénoncer à haute voix ce que l’on qualifie de la complaisance des autorités congolaises, avec l’implication du Rwanda, dans le pillage des richesses et les tueries de la population à l’Est.

Lens Muzama